Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Archives 2009

De l'intérêt de parler de Microsoft Windows

Rédigé par inconnu / 01 décembre 2009 / Aucun commentaire

Entre utilisateurs de Logiciels Libres, on tacle Windows et ses défauts.

Entre utilisateurs de Logiciels Libres, on tacle les logiciels propriétaires/privateurs pour les tares qu'ils trainent.

En tant qu'utilisateur de Logiciels Libres, j'ai lancé un petit teste il y a maintenant quelques mois ; j'ai parlé de Windows, en sa dernière mouture : Microsoft Windows Seven. Vous n'avez sans doute pas raté le billet qui trône depuis (trop) longtemps en tété d'affiche de mon blog : Optimiser WIndows Seven.

Ces quelques mots sur les LL dans Windows 7 ont complètement chamboulés les statistiques de visite de mon site. Cela fait bien quelques mois que les visiteurs drainés par Google ne sont plus des utilisateurs de GNU/Linux mais des utilisateurs-bidouilleurs de Windows.

Les utilisateurs de Windows en tous genres représentent aujourd'hui prés de 70% des visites.

A cela s'ajoute l'aide du classement des recherches sur Google. Tapez : optimiser windows 7 ou optimiser windows seven et vous verrez que je figure en tête de gondole ! Quelle visibilité, j'en suis pas peu fier !

Maintenant. relisez bien ce billet, il aborde l'optimisation de Windows 7... par l'installation et l'utilisation intensive de LL ! Ce qui veut dire que les personnes qui cherchent à optimiser leur WIndows vont lire un petit texte leur annonçant de but en blanc qu'il n'y a rien de mieux qu'un produit Libre pour redonner du baume au cœur à son vieil OS !

Je vous accorde que le billet n'est pas parfait, mais il a le mérite de rediriger les fouineurs vers les logiciels dit Libres. S'ils ne les installent pas, ils auront tout de même l'opportunité de découvrir qu'il y a un monde qui pousse derrière Windows. Et, qui sait, les curieux installeront peut-être l'un d'entre eux ?

Alors, si on mêlait plus souvent Windows et les logiciels libres dans nos billets avec les mots clés qui vont bien ?

Classé dans : / Mots clés : aucun

Full Circle Magazine #30 disponible

Rédigé par inconnu / 02 novembre 2009 / Aucun commentaire

Can you believe it? We’ve made it to thirty.  That’s right; thirty issues of FCM, and they wouldn’t have happened without you! Here’s a giant thank you to all the editors, translators, writers, hosting donators, and everyone else that’s made FCM and Ubuntu possible.

Traduction

Pouvez-vous y croire ? Nous en avons fait 30. C'est vrai : 30 numéros du FCM, et ils n'auraient jamais existé sans vous ! Voici un gigantesque merci à tous les éditeurs, traducteurs, écrivains, donateurs, et tous les autres qui ont permis de rendre Ubuntu et le FCM possible !

C'est ce qu'on peut lire dans la news qui annonce la sortie du FCM #30. Les rédacteurs du FCM remercie chaleureusement les équipes de bénévoles qui travaillent avec eux sur le succès de ce magazine.

Le FCM, c'est un numéro par mois depuis 2 ans et demi, c'est des numéros traduits en plus d'une dizaine de langue, c'est des  bénévoles sur une bonne partie de la planète.... C'est une belle histoire !

Au programme de ce #30 :

  • How-To: Program in Python – Part 4, Applications for Bookworms, Installing OpenOffice.org Base.
  • My Story – The Doctor Is In, Recording Porgy & Bess, Ubuntu Reincarnates Pensioners Laptop
  • Command and Conquer
  • My Opinion – Acer Aspire One Distros
  • Review – Sony PRS-505 Ebook Reader
  • MOTU Interview – Thierry Carrez.
  • Top 5 – Writing Applications.
  • Ubuntu Women, Ubuntu Games and all the usual goodness!
L'équipe de traduction française a déjà attaqué la traduction de ce numéro. si vous voulez donner un coup de main, n'hésitez pas !

Classé dans : / Mots clés : aucun

Heroes of Newerth 0.1.51

Rédigé par inconnu / 01 novembre 2009 / Aucun commentaire

Heroes of Newerth vient d'être mis à jour.

Vous ne connaissez pas Heroes of Newerth ? Vous pouvez lire ce billet. Rapidement, Heores of Newerth est un DoTa-like amélioré. Il est disponible à la fois sous GNU/Linux, Mac et Windows.

Au programme :

  • Nouvelle interface pour les spectateurs.
  • Les inévitables correction de bugs.
  • Le Kickvote doit toujours recueillir la majorité des votes, mais ne pourra plus être lancé que par les équipés.
  • Caractéristiques ajustées pour : Devourer, Maliken, Pandamonium, Puppetmaster, Rampage, Scout, Swiftblade, Vindicator, Wretched Hag.
  • Ajout d'un nouveau héros : Corrupted Disciple (inspiré depuis Razor, de DoTa).

Le long Changelog, au complet, est à lire ici : changelog - 0.1.51 (en).

Classé dans : / Mots clés : aucun

Heroes of Newerth sous GNU/Linux

Rédigé par inconnu / 28 octobre 2009 / Aucun commentaire

Les gars de chez S2Games aiment GNU/Linux. Après nous avoir pondu le génial Savage 2, l'équipe de développement continue sa lancée avec Heroes of Newerth. HoN offre aux amateurs de DoTa un nouveau défouloir. Le jeu est assez simple : choisissez une partie en ligne, choisissez votre héros et battez vous.

Une fois la partie lancée, vous vous retrouvez sur une map divisée en deux. Les Hellbourn en haut, la Legion en bas. Pour gagner, vous devez tuer les soldats et détruire les bâtiments. Il vous faut aussi éliminer les héros contrôler par les autres joueurs. Quant à vos soldats, aidez-les à détruire les bâtiments adverses. Rien de compliquer.

Votre héros progresse en tuant. Chaque kill rapporte des points d'expérience et de l'argent. Vos points d'expérience permettent de débloquer des pouvoirs et votre argent doit être dépenser en équipement divers. Là apparait déjà une subtilité : vous pouvez tuer vos propres soldats pour empêcher l'adversaire de gagner de l'argent. Cette technique est aussi valable pour les bâtiments.

La base de l'adversaire doit être rasée pour remporter la partie. Elle est accessible par 3 chemins : le top (le haut), le bot (le bas), et le mid (le milieu). Ces chemins sont défendus par des tours de garde qui canarde celui qui s'en approche.

La base n'est pas contrôlée par les joueurs. Elle est opérationnelle dès le début de la partie. Elle produit des petits contingents de soldats et d'arme de siège à rythme régulier. Il est essentiel d'aider la progression de vos groupes de soldats.

Le jeu est beau, mais ce n'est que mon avis. L'équipe de S2Games s'est appuyé sur le moteur 3D de Warcraft III. C'est convenable, sans plus, et l'intérêt du jeu n'est pas là.

Que dire d'autre ? Les parties se font souvent en 5 contre 5. Elles sont rapides. Il faut rarement plus de 30min pour raser la base ennemie, ou se faire raser. La première équipe à monter ses héros au niveau 6 a 90% de chance de finir victorieuse. Sachant qu'il n'y a que 25 niveaux... je vous laisse imaginer l'importance d'un bon démarrage.

Dans ces conditions, imaginez la frustration du Kikoolol-rageux-de-base qui voit qu'il galère sérieusement peu après le début de la partie. Il se déconnecte lamentablement en laissant ses camarades en plan. Pour lutter contre ça, HoN propose une option génial : « No Leavers ». Ça veut dire ce que ça veut dire : ceux qui se déconnecte trop rapidement sont fichés et refoulés à l'entrée de certaines parties. C'est parfait ;-)

Heroes of Newerth est disponible sous Windows, GNU/Linux et Mac. Il est traduit dans plusieurs langues, dont le français. Il est non-libre, mais nativement disponible pour les utilisateurs d'OS Libres, tout comme Savage 2.

Malheureusement pour vous, ce jeu n'est pas encore ouvert au public. C'est encore une version beta. Ceci dit, ce jeu est prometteur et je vous encourage à tout faire pour y jouer. Laissez un commentaire et je vous enverrai peut-être une invitation à la beta privée. ;)


Points négatifs :

  • Les serveurs ne sont pas toujours au top. Ça lag certains soirs.
  • Les graphismes vieillissants.
  • Traduction à fignoler (C'est en cours).

Points positifs :

  • Jeu prenant, facile d'accès.
  • Disponible en plusieurs langues, dont le français.
  • L'option parties sans « leavers ».

Liens utiles :

Classé dans : / Mots clés : aucun

Hadopi en quelques vidéos

Rédigé par inconnu / 25 septembre 2009 / Aucun commentaire

Sur le web, il y a des tonnes de vidéos qui traitent de la loi HADOPI. Je vous propose ici de regarder ma sélection.

Avant propos : À la base, je comptais utiliser le lien OpenVideo.DailyMoition.com pour afficher ces vidéos puisqu'il permet de les voir sans le plugin Flash mais il semblerait que ça ne fonctionne pas quand on veut exporter les vidéos. Suivez le lien sous la vidéo pour contourner ce problème.

L'avis d'un acteur : Yvan Le Bolloc'h - La loi est « has been. »


Voir sans Flash


Point rouge de LaTéléLibre.fr avec J. Zimmerman


Voir sans Flash



Ça vous regarde


Voir sans Flash


Les analyser n'a pas grand intérêt. Mais laissez moi dire que c'est agréable de voir l'argumentation de J. Zimmerman, et navrant de voir la pauvreté des arguments et l'impolitesse de ses interlocuteurs.

Classé dans : / Mots clés : aucun