Blog de dada

Logiciels, systèmes d'exploitation, politique et actualité... Libres.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Didier Super et Le Courrier

En cherchant des infos sur l'incontournable Didier Super, je suis tombé sur une interview de lui par Le Courrier, un quotidien suisse.

Deux choses m'ont marquées, à vous de juger :

Propos de Didier Super


Mais la vie du disque m'importe peu. Je gagne 50 centimes d'euro par disque vendu, alors ça m'est égal que les gens le téléchargent. L'important, c'est le concert. Là, on essaie d'apporter quelque chose en plus, de ne pas être simplement consommé. C'est-à-dire que les gens paient leur place pour danser et recevoir des décibels. Il faut les comprendre, avec la vie qu'ils ont... J'essaie de donner un vrai spectacle. Quelque chose de marquant. Je ne suis pas là pour vendre des disques ou des t-shirts. Mais pour bien faire, il faut avoir le temps de répéter, et donc être subventionné. Même si je me moque souvent des intermittents, j'en fais partie. Sans ce statut, mon spectacle serait bien plus pourri.


Encore une baffe pour les éditeurs de disque et HADOPI.


La licence du quotidien "Le Courrier"


L'article d'où est tiré ces propos est sous licence Creative Commons : Paternité, pas de modification, pas d'utilisation commerciale.
C'est la première fois que je vois ça sur le site d'un quotidien. Je ne pensais même pas que ce genre de licence était envisageable pour un journal... Merci les suisses !

Liens :
Diaspora*
zMax zMax ·  22 juin 2009, 01:05

À propos de ce journal, je tiens à préciser qu'il fait partie des derniers (le dernier?) en Suisse qui n'est pas la propriété d'un groupe de presse. Il appartient à ses lecteurs et est organisé sous forme d'association! Grâce à ça, c'est une information libre et critique, avec un minimum de publicité qui paraît tous les jours!
(C'était ma petite précision/pub pour mon journal préféré!)

Armetiz Armetiz ·  22 juin 2009, 09:58

Coquille au niveau du titre Dider => Didier

Wacken Wacken ·  22 juin 2009, 10:54

Il y avait récemment un reportage à la TV belge sur la loi HADOPI, fortement orienté vers les majors (en temps de parole du moins). C'est tout juste s'ils ne clamaient pas que l'industrie du disque était à l'agonie car les ventes avaient chuté de 50 % depuis 7-8 ans à cause du téléchargement illégal. Bon, moi je remarque juste que 7-8 ans, ça colle avec l'apparition de la Star Ac' et des chanteurs pré-formatés qu'on essaie de vendre quand les fêtes approchent.

Tout ça me fait doucement marrer, vu que les groupes que j'écoute vivent rarement de leur musique. Et quand c'est le cas, ce sont des groupes qui se produisent énormément sur scène, car la vente de disque ne leur rapporte pas assez. Aucun n'a de spots de pub sur TF1, et rares sont ceux qui produisent un clip. Pourtant, ils existent...

Si par "mort du disque" les majors entendent "mort de nos artistes moisis qu'on essaye de refourguer aux gamines de 14 ans", je dis tant mieux. Internet est un excellent outil pour se faire connaitre, pas besoin de TF1 pour ça.

dada dada ·  22 juin 2009, 14:56

@zMax : Merci pour l'info, j'suis content d'avoir ajouté leur site à mes marque-pages !

@Armetiz : Merci, j'corrige.

@Wacken : Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis. La culture du CD a fait son temps. Les majors ont trouvé que le CD était rentable, que c'était un bon plan, mais ce n'est plus le cas. Les gens reviennent à l'origine de la musique : un spectacle à écouter via la scène ou dans la rue. En plus, les gens sont devenus exigeants : exit les Star Ac' et consorts, les gens veulent de la qualité que les Majors ne produisent pas, ou très peu.

A force de refourguer de la musique non-audible, les majors ont éduqué l'oreille du public qui ne s'y trompe plus.

aucune annexe



À voir également

PopcornTime-logo.png

[MAJ] Popcorn Time disparait encore

MAJ : Raté. On dirait que je suis tombé sur ces soucis pendant qu'ils changeait leur organisation....

Lire la suite

OpenStreetMap_openstreetmap.jpeg

Rappel : contribuez à OpenStreetMap !

C'est un message d'Olivier sur Diaspora*, qui m'a rappelé qu'il fallait, de temps en temps,...

Lire la suite