Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


J'ai lu Surveillance://

Rédigé par dada / 19 décembre 2016 / 12 commentaires


Surveillance://, c'est le livre de Tristan Nitot. Il l'a sorti en octobre 2016 après l'avoir longtemps préparé via des billets de blog sur son site personnel. J'avais furieusement envie de me jeter dessus et c'est chose faite. Il m'a fallu moins de 3h pour le dévorer. Vient maintenant l'heure des retours : de quoi il s'agit, comment le prendre, pour qui est-il ?

Comprendre le modèle économique de notre informatique

D'abord, c'est un livre qui permet simplement de comprendre le fonctionnement économique d'Internet. C'est une chose évidente pour les libristes : on sait tous que la grande majorité des revenus des sites web et des services en ligne viennent de la publicité ciblée tirée du profilage agressif des utilisateurs, avec les travers que ça entraîne et les conséquence que ça a. Dans ce livre, le lambda va pouvoir le comprendre simplement et rapidement. Tristan Nitot ne tourne pas autour du pot et passe tout de suite à l'exemple pour illustrer son propos, sans chercher à faire plus compliqué qu'il ne le faut.

Un recueil d'exemples

Comme dit plus haut, les exemples sont légions dans ce livre : il en a pour toutes les situations. C'est un rappel pour nous qui sommes branchés et alertes. Ça nous remet en tête le CelebGate, les luttes d'Apple contre le FBI, les révélations de Snowden, etc. Pour les autres, c'est une avalanche d'événements dont ils ont peut-être entendus parler mais vraisemblablement hors contexte. Pourquoi nous sommes-nous un jour mis à parler de CelebGate : que foutaient ces photos sur Internet ? Nitot recentre le débat et place le contexte.

Un recueil de notions

Les techniciens du numérique sont des êtres tordus au vocabulaire et aux réflexes incompréhensibles pour 80% de la population. Avec Surveillance://, Nitot a pris le parti de blinder son livre de références en plus des exemples contextualisés. On parle de Cloud : c'est quoi ? On parle de virus : c'est quoi ? On parle de logiciels : c'est quoi ? Un marseillais dirait qu'il y a pas loin de 50% des pages qui servent aux annotations de bas de page. C'est bien trop, disons un bon 20%.

Un moyen de contraception

En dernière partie, il liste des moyens simples pour se protéger. C'est ce qu'on rabâche en permanence : "T'as mis à jour ton Windows ? Ton anti-virus, il tourne toujours ? Il est à jour lui aussi ?", sans parler des "Tu sais d'où vient le navigateur que tu utilises ? J'avais configuré Firefox moi !" et j'en passe. En parlant de logiciel libre, des intérêts des entreprises et de Commerce, le livre offre aux non-initiés une réflexion complète qui se tient bien mieux qu'un discours lors d'un repas de famille ou un débat autour d'une bière.

Au final, c'est un bouquin qu'il fait bon lire alors même qu'on traîne dans un milieu éclairé ou, à l'opposé, qu'on n'y a rien à voir. Personnellement, je vais le faire lire à ma famille. Ils ne comprennent pas toujours ce que je raconte : vulgariser et expliquer, c'est un métier. Avec ce bouquin, je vais profiter du travail du C3PO de Cozy Cloud pour améliorer ma situation familiale et ouvrir les yeux d'une poignée de personnes sur le fonctionnement des machins qu'ils utilisent au jour le jour.

Je ne peux que vous conseiller de le lire et de le faire lire. C'est un vrai cadeau que nous fait Tristan Nitot, profitez des fêtes de fin d'année pour discrètement le poser au milieu des autres cadeaux : il en vaut la peine !
Si vous êtes dans lycée ou un collège, professeurs ou autres, laissez-le en bonne place dans le CDI (si c'est toujours le nom de l'endroit où qu'c'est qu'il y a plein de livres) et chopez des morceaux pour les faire étudier en classe !

Merci M'sieur Nitot !

12 commentaires

#1  - Emma a dit :

J'ai une erreur 404 avec l'adresse "standblog.org/blog/pages/Surveillance"

Répondre
#2  - dada a dit :

Oh, on dirait que le Standblog vient de tomber :/

Je change le lien pour le faire pointer vers le site de l'éditeur. Merci d'avoir prévenu !

Répondre
#3  - milouse a dit :

Faute de grammaire qui pique dans le § « Un recueil d'exemples » à la dernière ligne : que foutaient* (tu serais pas du sud pour prononcer pareil ez et ai* ? ;) )

Et idem je comprends pas bien la phrase « En parlant de logiciel libre, des intérêts des entreprises et de Commerce » dans le § 1 de la section finale « Un moyen de contraception ». Pourquoi une majuscule à commerce ? Et que veux-tu dire exactement ? Des intérêts commerciaux des entreprises ?

Mes two cents. Sinon excellente critique que je partage :)

Répondre
#4  - dada a dit :

Oops pour la faute !

Quand je parle de commerce, c'est bien des intérêts des entreprises qui orientent leurs choix. Je trouvais qu'un C majuscule serait plus clair, même si on dirait que ça ne suffit pas. Ton commentaire éclairera les lecteurs du billet, du coup.

Merci et non, je ne suis pas du sud mais de lorraine :-)

Répondre
#5  - Joël Thieffry a dit :

Moi non plus je ne sais pas ce qu'est un "Coud" ! :p

Répondre
#6  - dada a dit :

Rooo, et dire que je me relis... :'(

Répondre
#7  - Phipe a dit :

Et encore dada, je n'étais pas encore passé par là.....narf niark...

Répondre
#8  - dada a dit :

@Phipe : Bah !

Répondre
#9  - vessiel a dit :

Year, ton article tombe pile au moment où je commençais à m'inquiéter sur quoi offrir a mon père ^^
intéresser par le sujet mais presque complètement néophyte (a force de lui en parler, ça rentre un peu xD)
je te fait confiance, soyons fou ^^

Répondre
#10  - Tristan a dit :

Merci pour cette fiche de lecture ! <3

Répondre
#11  - dada a dit :

Mais merci à toi, plutôt :)

Répondre
#12  - vessiel a dit :

J'ai bien fait de te suivre sur ce conseil lecture... arriver trop tard pour les fête, mais j'ai peu le lire tranquille avant de l’offrir. je me suis permis de relayer ton article.
même en étant au courant de tout ça, ça recadre vachement et donne vraiment envie de changer pas mal de chose, même quant on s'auto-héberge pour le fun...
Grand Merci!

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot kzbt ?