Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Archives 2010

Debian : accueil de contributeurs non empaqueteurs

Rédigé par inconnu / 16 septembre 2010 / Aucun commentaire

La résolution permettant à des contributeurs non-développeurs de devenir des membres du projet Debian est en cours de vote. Le résultat devrait être connu d'ici deux à trois semaines.

Voici le texte :

Le but du projet Debian est de produire le meilleur système d'exploitation libre. À cette fin, le projet bénéficie de différents types de contributions, y compris : la maintenance des paquets, les traductions, la maintenance de l'infrastructure et du site web, le portage, le tri et la correction de bogues, la gestion, la communication, les tests, les conseils juridiques, l'assurance qualité, etc

Le projet Debian reconnaît que :

  • pour atteindre ses objectifs, la maintenance de paquets et un large éventail d'autres contributions, techniques ou non, sont précieuses ;
  • des contributeurs impliqués dans d'autres tâches que l'empaquetage, qui partagent les valeurs de Debian et sont prêts à adhérer aux documents fondateurs, méritent la possibilité de devenir membres du projet Debian.

Le projet Debian invite donc les responsables des comptes de Debian à :

  • approuver l'idée que des contributeurs non empaqueteurs pourraient devenir développeurs Debian sans droit d'envoi vers l'archive Debian. Ces nouveaux développeurs seront reconnus en tant que contributeurs Debian (DC) ;
  • mettre en place les procédures pour évaluer et accepter les contributeurs Debian ;
  • mettre en œuvre les moyens techniques nécessaires pour permettre aux contributeurs Debian de participer aux prises de décision et pour accéder à l'infrastructure Debian.

J'aime beaucoup cette idée. J'espère qu'elle passera. Nous savons tous qu'ils y a des centaines de façon de soutenir un projet sans être impliqué dans le développement.

Plus d'informations :

 - Page officielle de la résolution

-Le système de vote chez Debian

- Procédure pour les résolutions standards


Classé dans : / Mots clés : aucun

2° édition du festival de culture libre "À l'Ère Libre" à Nancy

Rédigé par inconnu / 15 septembre 2010 / Aucun commentaire

Quelle joie que de pouvoir découvrir en ce matin pluvieux que Nancy, ma ville actuelle, va accueillir un festival de culture libre !

Cet événement est organisé par l'ESSTIN, une école d'ingénieurs, et Mirabellug, le Linux Users Group local.

Voici le programme :

Vendredi 1 Octobre

20h30 : Caméo St Sébastien (Tarif libre, payer ce qui vous semble juste, voir ne payer rien) :
Projection de courts métrages en partenariat avec Kassandre (cinéma libre) et de films courts d’animation de la fondation Blender. Suivie d’un débat avec Joseph Paris, fondateur de Kassandre.

Samedi 2 Octobre

14h : Conférences à la médiathèque de la ville de Nancy (Gratuit) :

  • sur Wikipédia (mode de fonctionnement et enjeux…) animée par Benjamin Smith
  • les libertés du net animée par Benjamin Bayart, expert en télécommunication et fondateur de French Data Network.

16h : Présentation de la Reactable « une machine à son » (Gratuit)

18h : Débat avec différents intervenants : artiste, spécialiste du droit d’auteur…

  • Protéger ses œuvres à l’ère du numérique (Gratuit) :
  • Droits d’auteurs, Creative Commons et Musique Libre.
21h : (13€ +/- 3€) Soirée concerts avec :
  • Danger (fr), John Lord Fonda (fr) ;
  • Silence Is Sexy (nl), Ikebana (Nancy), Hypo (fr), Fresh Body Shop (fr), Pornophonique (de).
Pour plus d'informations, visitez le site officiel.

J'espère pouvoir y aller et retrouver tout plein de monde sur place. Un grand merci aux organisateurs !

Classé dans : / Mots clés : aucun

Debian Publicity Team

Rédigé par inconnu / 14 septembre 2010 / Aucun commentaire

Décidément Debian n'arrête de faire parler d'elle ! Les annonces officielles se multiplient pour nous faire part des derniers projets et des dernières décisions.

Un nouveau mail nous annonce la création d'une équipe chargée de la promotion de Debian en utilisant toutes les possibilités offertes par internet : la Debian Publicity Team.

Ils se sont confortablement installés sur le wiki officiel Debian à l'adresse suivante : wiki.debian.org/Promote.

On peut déjà y trouver de quoi se mettre les "Debian-addict" en ordre de marche :

1 - Les réseaux sociaux


La présence de la page Facebook me fait penser à un article bien foutu qui posait une question dans le genre : Debian doit-il passer par Facebook pour se faire connaître ? Je n'arrive pas à retrouver le lien*, dommage. Enfin, l'équipe en charge de la promotion de ma distribution favorite donne un réponse claire : Facebook, twitter, identi.ca... (presque) tout est bon à utiliser. Plus d'informations sur la page dédiée.

2 - Bannières et icônes






Ce ne sont que deux exemples, la page du wiki regorge de bottons, d'icônes et de bannières.

3 - Les événements

On retrouve une liste des événements à venir de part le monde à cette adresse. Pour la France, on y retrouve un lien vers les RMLL de 2010 en attendant celui des RMLL de Strasbourg, en 2011.

 4 - Doc à imprimer, flyers

Si l'envie vous prend d'imprimer de quoi faire la promotion de Debian autour de vous, rendez-vous sur cette page. Il n'y a pas grand chose, mais nul doute que ça va changer.

Je termine ce billet sur un dernier lien : Debianart.org. C'est le Gnome-look.org dédié à la distribution et à l'univers Debian. Il reste malheureusement assez vide mais je compte sur les debianeux à la fibre artistique pour le remplir de belles choses !

 
*Le lien perdu : "Can Debian achieve world domination without being on Facebook ?". Merci @Kaworu-kun.

Classé dans : / Mots clés : aucun

Éducalibre : Nouveau planet dans le Système Libre

Rédigé par inconnu / 14 septembre 2010 / Aucun commentaire


"Le Planet Educalibre regroupe un ensemble de flux RSS de divers sites/blogs sur le thème de l'éducation libre."

Ce planet est maintenu par Cryrille BORNE et Christophe GALLAIRE se donnent pour objectif la centralisation de flux venant des blogs à la ligne éditoriale simple : éducation et logiciel libre.

Ça nous fait encore un planet à suivre. Nous pouvons être certain que ces des zouaves de la blogosphère française feront du mieux qu'ils pourront pour nous proposer du contenu qu'il est bon d'en manger.

Vous l'aurez compris : c'est à ajouter à vos marque-pages :)

Classé dans : / Mots clés : aucun

FreedomBox Project : contrôler sa vie privée numérique.

Rédigé par inconnu / 10 septembre 2010 / Aucun commentaire

freedombox.png

Eben Moglen, professeur de Droit et d'Histoire du Droit à l'université de Columbia, avocat au service et ancien membre du conseil d'administration de la Free Software Foundation (!), a un jour lancé l'idée de permettre au gens de retrouver le contrôle de leur vie numérique. Le projet FreedomBox relève le défi et s'appuie sur la distribution GNU/Linux Debian.

"Nous vivons dans un monde ou notre utilisation de l'internet est gérée par des organisations qui n'ont pas à cœur que notre intérêt. En faisant des logiciels qui ne sont pas reliés à un service central, nous pouvons recouvrer contrôle et vie privée. En gardant nos données personnelles à la maison, nous gagnons en protections légales. En rendant le pouvoir aux utilisateurs sur le réseau et la machine, nous rendons son sens à Internet : son architecture pair à pair"

Vous l'aurez compris, le but de cette initiative consiste à rendre ses droits et son contrôle numériques à l'utilisateur par l'intermédiaire d'un ordinateur qui sera situé à la maison. Les membres du projets, pour le moment au nombre de 15, ont en tête le désir de trouver l'ordinateur bon marché qui pourra accueillir leur version de Debian packagée comme il se doit : du 2 Ghz, 512 MB, 120 Go. Rien de plus que le nécessaire.

Je soutiens ce genre de projet et j'espère qu'il trouvera son public : utilisateurs et contributeurs.

Des bloggeurs mettent déjà en pratique ce genre d'idée en hébergeant leurs serveurs à la maison. Je suis de ces bloggeurs là et l'idée de voir ce genre de comportement se généraliser me donne des ailes... que les écologeeks n'hésiteront pas à plomber de légitimes questions.

Rappelons que Benjamin BAYART défend dans une vidéo intitulée "Internet ou le Minitel 2.0" cette idée qu'il faut arrêter de laisser le contrôle de notre vie privée numérique aux grands du net, Facebook, Youtube et Dailymotion en tête.

Encore un rappel : Diaspora, le projet de Facebook décentralisé, libre et sécurisé devrait pointer le bout de son nez le 15 septembre. J'ai hâte de pouvoir m'en servir !

Une question pour finir : Les utilisateurs d'Internet se rebellent-ils face à ce qu'on appelle, en France, le Minitel 2.0 ?

Classé dans : / Mots clés : aucun