Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Prometheus et Graphana pour voir dans son cluster Kubernetes

Rédigé par dada / / Aucun commentaire


Mes aventures avec Kubernetes ne se sont pas arrêtées, loin de là. J'ai actuellement 54 pods répartis sur 3 nodes et 1 master et 2 VM MariaDB en master/slave, le tout reparti sur mon laptop, mon PC fixe et un vieux PC portable datant de ma vie étudiante. Je pourrais aussi vous parler de mon Pi-Hole sur ma Raspberry qui voit passer toutes les requêtes. Bref.
Aujourd'hui, alors que je peste contre ProxySQL sur Mastodon, j'ai décidé de regarder du côté du monitoring de l'orchestrateur, histoire de prendre l'air. Si vous êtes un malheureux lecteur régulier, vous devriez savoir que j'adore Prometheus et que Grafana fait, à mes yeux, des dessins bien plus impressionnants que Klimt.

Note : ça n'a pas calmé ma frustration : c'est très rapide et simple à mettre en place.

Installer Prometheus

Avec pour base mes billets précédents, nous allons installer Prometheus, Grafana et l'AlertManager avec Helm.

Ajouter le dépôt dans helm

Là, à la manière d'APT, nous allons ajouter une source à Helm pour lui permettre d'installer ce qu'on lui demande.

helm repo add coreos https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/coreos-charts/stable/

Installer l'operator

On enchaîne sur l'installation de l'operator, le grand patron qui va s'occuper pour nous de Prometheus dans k8s.

helm install coreos/prometheus-operator --name prometheus-operator --namespace monitoring

Installer les kubes

Les Kubes sont des pods qui vont se poser sur nos différents nodes et sur le master afin de remonter les metrics. Ce sont, en gros, nos exporters.

helm install coreos/prometheus-operator --name prometheus-operator --namespace monitoring

Une fois ces quelques commandes exécutées, vous devriez voir ça :

dada@master:~/prometheus$ kubectl get pods -n monitoring -o wide
NAME                                                   READY   STATUS    RESTARTS   AGE   IP             NODE     NOMINATED NODE
alertmanager-kube-prometheus-0                         2/2     Running   0          37m   10.244.3.140   node3    <none>
kube-prometheus-exporter-kube-state-65b6dbf6b4-b52jl   2/2     Running   0          33m   10.244.3.141   node3    <none>
kube-prometheus-exporter-node-5tnsl                    1/1     Running   0          37m   192.168.0.76   node1    <none>
kube-prometheus-exporter-node-fd7pt                    1/1     Running   0          37m   192.168.0.49   node3    <none>
kube-prometheus-exporter-node-mfdj2                    1/1     Running   0          37m   192.168.0.22   node2    <none>
kube-prometheus-exporter-node-rg5q6                    1/1     Running   0          37m   192.168.0.23   master   <none>
kube-prometheus-grafana-6f6c894c5b-2d6h4               2/2     Running   0          37m   10.244.2.165   node2    <none>
prometheus-kube-prometheus-0                           3/3     Running   1          37m   10.244.1.187   node1    <none>
prometheus-operator-87779759-wkpfz                     1/1     Running   0          49m   10.244.1.185   node1    <none>

Notez que si vous êtes, comme moi, sur une connexion ADSL classique, vous aller avoir le temps d'aller faire couler un grand café et d'aller le boire une clope au bec et au soleil. Votre cluster va télécharger beaucoup de pods et sur chaque nœud.

En y regardant bien, on retrouve :

  • L'AlertManager permettant de nous spammer en cas de souci,
  • Les exporter nodes placés logiquement sur chaque node et sur notre master,
  • Grafana, le copain de Prometheus qui vous fait des beaux dessins,
  • Le kube et l'operator.

Accéder à tout ça

L'installation est vraiment triviale. Le petit bonus de ce billet sera de vous passer une liste de commandes pour admirer le tout dans votre navigateur préféré : Firefox.

Pour accéder à l'interface de Prometheus

Commencez par ouvrir un tunnel SSH sur le port 9090 vers votre master :

ssh -L 9090:127.0.0.1:9090 dada@IPDuMaster

Puis lancez le port-foward :

kubectl port-forward -n monitoring prometheus-kube-prometheus-0 9090

Pour accéder à l'interface de Grafana

Encore un tunnel SSH, sur le 3000 ce coup-ci :

ssh -L 3000:127.0.0.1:3000 dada@IPDuMaster

Et encore un port-forward :

kubectl port-forward $(kubectl get  pods --selector=app=kube-prometheus-grafana -n  monitoring --output=jsonpath="{.items..metadata.name}") -n monitoring  3000

Vous êtes bons ! Les dashboards sont maintenant accessibles en tapant http://localhost:PORT dans Firefox.

En image, ça devrait donner ça pour Grafana :

Et ça pour les alertes Prometheus :

Alors, oui. Vous avez aussi remarqué que des alertes étaient déjà levées ? Ce sont des outils/configurations que Prometheus attend de rencontrer dans votre cluster. Le mien n'a pas encore ces histoires de scheduler ou de controller manager. Ça va faire partie des découvertes à suivre dans les futurs billets.

Des bisous !

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot xwjg ?