Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Google, le web et le Reste

Rédigé par dada / / 10 commentaires


C'est étonnant. Parfaitement étonnant. Un nombre non négligeable de geeks libristes se servent encore et toujours de Google Chrome/Chromium. Une frange énorme de la population se sert de Google Mail. Et que dire de Google Search ? Pas grand chose. Android ? Bah.

Dans un billet intitulé "Il était une fois le web : la guerre" datant d'il y a un peu plus de 2 ans, je vous partageais une vidéo d'un gars expliquant calmement la direction dans laquelle le web se dirigeait. Il a le regard d'un bonhomme de son temps, un geek de 2016, et tout au long de sa conférence, il nous parle de Chrome comme du nouveau IE 6. Ça parait difficilement croyable quand on a vécu cette période. Les moins de 30 ans ne doivent pas être capable d'imaginer ce que c'est. Et pourtant. Allez donc voir cette conférence.

Aujourd'hui, en 2018, les statistiques de mon blog me traumatisent. Google est partout en majorité. J'ai la chance de drainer des visiteurs plus alertes que les autres : Firefox est loin, mais bien moins loin que chez les autres. Ce que je comprends ? Que personne ne s'intéresse à la diversité, à l'égalité, à l'équité. Google : ça marche, c'est efficace et c'est compatible avec tout ce qu'on peut voir.

Je lisais un article : Google a-t-il ralenti YouTube sur les navigateurs rivaux de Chrome ? On va me dire que c'est normal, que le nom complet de Youtube, c'est Google, et que rien n'empêche le propriétaire d'une plateforme d'en faire ce que bon lui semble. Pourtant, en 2018, pour profiter de Youtube, pour pouvoir nous en servir avec les mêmes droits que les utilisateurs de Google Chrome, nous devons installer une extension.

Imaginez, une seconde, qu'on vous dise que vous ne pouvez pas accéder à l'autoroute parce que votre voiture n'est pas du bon constructeur. On vous balance sur une départementale pendant que les voitures Google, autonomes ou pas, continuent tranquillement leur chemin. La seule solution qui s'offre à vous pour enfin profiter des 130km/h, c'est de passer par un garage pour modifier votre bagnole. Ça vous énerverait. La situation actuelle du web devrait vous énerver, vous faire peur.

Je vous invite à visionner la conférence de XavCC à Pas Sage en Seine de cette année :


Au delà de l'influence de Google sur le web, il y a l'influence de Google sur le loyer de votre appartement, sur l'emploi, sur le type de société, sur l'éducation et j'en passe.

Si vous ne savez pas vraiment pourquoi vous être en train de me lire à l'aide de Google Chrome, allez télécharger Mozilla Firefox.
Si vous connaissez des gens qui ne savent pas pourquoi ils utilisent Google Chrome, sortez vôtre bleu de travail pour aller leur installer Mozilla Firefox.

Redevenez des acteurs du web et plus seulement des utilisateurs.

10 commentaires

#1  - Romain a dit :

Chrome n'étant qu'un Chromium avec une surcouche Google, les intentions ne sont pas les mêmes. Android par contre c'est plus pernicieux, puisque l'on peut se retrouver avec une surcoupe Google et une surcoupe constructeur (Samsung). Contrairement aux idées reçues, il faut jeter un oeil du côté des chinois pour avoir un Android propre (Xiaomi).

Je fais partie des moins de 30 ans, et j'ai connu l'hégémonie d'internet explorer 5.5 sur Macintosh, c'était déjà le remplaçant de Netscape Navigator qui avait sombré dans les abysses du Web en plein essor. Mais c'était déjà tout moisi à l'époque déjà, avec les problèmes permanents d'ActiveX et les freeze à répétition.

On semble étonné de devoir installer un module complémentaire pour faire un pied de nez aux décisions de Google, mais c'est lui le patron sur le Web, vous venez de le souligner et le démontrer. Rien n'augure à ce que ça change puisque on a du Google à tous les coins de rue, à toutes les sauces, c'est gratuit, c'est simple, pratique et en plus ça bien fonctionne partout où on le trouve.

Je précise n'être ni pro ni anti, je rajouterais même que j'écris ce commentaire à partir de Safari sur Mac, j'ai Firefox sur mes appareils Apple, je n'ai pas de compte Google mais une Nexus 7 avec F-Droid.

Il s'agit donc peut-être de faire la part des choses, chacun devra prendre ses responsabilités le jour où l'on pourra plus faire marche arrière.

Répondre
#2  - Patrix a dit :

Je me permets de souligner que non, Google n'est pas gratuit. Si tu échanges ton vélo pour une voiture, tu ne paies rien mais pourtant tu n'as plus de vélo pour autant. De plus, Chromium est principalement maintenu par les devs de Google. Les développements vont donc assez facilement dans le sens de Google.

Répondre
#3  - eiryelio a dit :

Tout d'abord, merci pour votre blog. Le sujet me semble lié à l'absence de culture numérique du grand public. On consomme/utilise plus que l'on ne comprend. En plus, les solutions des GAFAM sont des pièges dorés ; il faut avouer que cela marche bien! Dés lors, il n'y a pas d'autre solution que d'expliquer comme vous le faites. Les enfants me semblent la cible à privilégier. Les miens utilisent Linux/Lineage OS, les services de framasoft. Une seule entorse INSTAGRAM, qu'ils utilisent après avoir lu les CGU et avoir choisi en connaissance de cause. La différence avec les autres gamins, des parents qui les sensibilisent.

Répondre
#4  - Odysseus a dit :

On n'a hélas pas fini de sortir le bleu de travail. Il faut faire le constat que la plupart des gens se foutent complètement des considérations de liberté et de confidentialité des données tant que "c'est gratuit" et "que ça marche".
D'ailleurs, beaucoup n'auront probablement même pas remarqué que c'est devenu leur navigateur par défaut après avoir installé un logiciel Untel. Pas vraiment de quoi être optimiste.
Qui sait, les récentes sorties de routes de Facebook parues dans la presse permettront-elles de faire réfléchir, ne fut-ce qu'un peu.

Répondre
#5  - zer0 a dit :

Salut dada,

Et pourtant, vu les virages en tête à queue que nous fait Mozilla, je ne sais même pas comment on peut encore conseiller Firefox à quelqu'un qui tient un tant soit peu à sa vie privée. Il suffit de voir une autre conférence au cours du même Pas Sage En Seine pour apercevoir la merde qu'ils sont en train de nous préparer.

Je parle de celle de Shaft : Un panda roux peut-il avoir une vie privée ? [1]

J'en retiens une citation qui illustre bien la question : On ne sait plus si c'est Mozilla Foundation qui dirige Mozilla Corp. ou si c'est la boite capitaliste qui en définitive dirige la fondation.

D'autant plus qu'après leur programme annoncé en juin de DNS gérés directement dans le navigateur et par l'intermédiaire de Cloudflare, qui ne se cache même plus de vouloir enregistrer toutes les requêtes [2]; voilà qu'aujourd'hui on apprend qu'ils veulent nous faire des recommandations personnalisées en envoyant toutes nos données de navigation à une autre boite capitaliste états-unienne spécialisée dans l'exploitation de données personnelles [3].

J'utilise Firefox et Thunderbird depuis leurs tous débuts (et même avant quand tout était regroupé au sein de Mozilla le logiciel), et même après toutes les annonces de merde ces dernières années, j'essaie de tenir bon, mais là je perds totalement confiance. Mozilla est en train de tourner con et je me dis qu'il faut foutre le camp et trouver une alternative. Malheureusement je ne sais même pas vers quel autre navigateur je peux me tourner.

[1] https://video.passageenseine.fr/videos/watch/b8a320c5-9a88-43fa-ad13-573adc6ea071
[2] https://developers.cloudflare.com/1.1.1.1/commitment-to-privacy/privacy-policy/firefox/
[3] https://www.zdnet.fr/actualites/firefox-advance-mozilla-experimente-les-recommandations-dopees-au-machine-learning-39872205.htm

Répondre
#6  - Cyrille BORNE a dit :

Il y a tout de même quelque chose qui me gêne dans le raisonnement, est-ce qu'au profit de la diversité on peut accepter le n'importe quoi.

Les dns qui passent de façon obligatoire par un prestataire tiers au détriment des tiennes, prestataire de service, pas une organisation caritative, on se comprend, c'est aussi ça Mozilla.

Répondre
#7  - dada a dit :

C'est une approche en cours d'analyse chez Mozilla, j'espère que ça ne prendra pas. Je m'intéresse plus à la technique qu'autre chose : n'avoir qu'un moteur de rendu va vite devenir problématique.

Répondre
#8  - Lapineige a dit :

Ouaip pour l'instant c'est simplement une partie (la moitié) des personnes utilisant la Nightly qui auront ça activé par défaut. (pour ensuite le faire pour tout le monde dans la version classique)

J'espère qu'on va ruer suffisamment fort dans les brancards pour leur faire arrêter cette connerie.
Ce qui est triste, c'est qu'on en arrive à être obligé⋅es de le faire régulièrement pour les rappeler à l'ordre (pardon, à leur manifeste).
Et que Firefox commence à devoir être modifié par rapport à son installation par défaut, non pas pour améliorer la confidentialité (avec des options avancées, non activables par défaut pour tout le monde) mais pour retirer les trucs qui par défaut posent des problèmes de données personnelles (et je ne parle pas que de Google par défaut)…

Je continue à le recommander, parce que c'est notre meilleure alternative et qu'on en a besoin (et qu'en enlever ces quelques bêtises, ça reste un excellent navigateur libre), mais il est grand temps de (changer) remettre sur le droit chemin la direction de Mozilla. Que la boîte comme la fondation retrouve le sens des priorités (= les valeurs qu'elles défendent), pour ne pas tout gâcher.

Répondre
#9  - Bernard a dit :

J'ai installé Firefox sur les postes de tous mes collègues. Jour après jour j'y trouve Chrome et je demande pourquoi. Il y a ceux qui ont eu droit à une installation insidieuse par un logiciel tiers. Mais le plus souvent ils en on marre de l'usine à gaz FF. De plus, nous utilisons de plus en plus des applications en ligne qui réclament Java et avec FF cela devient la galère. Aussi, il y a des choses aussi simples qu'une identification par carte sur un site officiel et cela fonctionne un jour, pas le lendemain, peut être la semaine prochaine. J'enrage de voir FF reculer mais je comprend mes utilisateurs: ils sont là pour travailler pas pour perdre leur temps à se demander pourquoi cela ne passe pas aujourd'hui. Il y en a même qui reviennent à IE ... au secours !!!

Répondre
#10  - Didier Iceman a dit :

Problème complexe...Je me sens de plus en plus résistant avec mon FF sur mobile et desktop, même si j'ai du passer sur Opera sur une vieille machine rétive au panda. Gmail, ça sert d'adresse poubelle, une sorte de retour à l'envoyeur de toute la pub qui fait vivre Google. DDG et Qwant partagent mon quotidien mais il y a toujours des cas où il faut du Google search quand on ne trouve pas. Heureusement de plus en plus rare.

Mais le fond du problème est qu'on ne comprend plus rien à la politique de Mozilla et qu'il y a peut être plus de distribs avec Chromium qu'auparavant, sans parler de windows où les déçus de Edge vont directement chez Google.

Je me dis quand même que tout n'est pas perdu, qu'il y a des alternatives qui montent, sauf qu'il y en a déjà presque trop pour fédérer les forces du libre. Franchement, j'en suis moi même à me demander comment je vais faire pour ma prochaine bécane, vue la galère pour quelques portables et imprimantes...

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot dlcks ?