Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


Créer des applications Ubuntu Touch à partir d'un site web

Rédigé par dada / / 8 commentaires


Avec la sortie de l'OTA 11 et un peu de temps libre cette semaine, je reviens vous parler de mon Aquaris M10 Ubuntu Edition. Vous savez, la tablette sous Ubuntu dont peu de monde parle, peut-être parce que peu de monde l'a acheté.
Avec l'OTA 11, la tablette vient de faire un bond colossal en matière de réactivité en mode bureau. Avant, on voyait bien quelle se traînait un peu, le déplacement des fenêtres souffrait d'une latence. Hop, depuis hier, plus rien. Du coup, c'est l’occasion de ressortir mon clavier et ma souris, de les brancher et de rédiger ce billet avec.

Je dis donc qu'on peut créer une application à partir d'un site web. C'est dit de façon maladroite : en fait, ce n'est pas vraiment une application, c'est plus une encapsulation, à la Electron. Bref.



Je précise que cette capture d’écran vient de la tablette et que je l'ai rapidement retravaillée avec le The GIMP de la tablette. J'ai fait ça vite, ce qui fait que je n'ai surligné que 3 des 4 sites webs qui se cachent parmi les applications actuellement installées sur mon jouet. Serez-vous capable de trouver celle qui manque ? Petit indice : je m'en sers toute la journée, tout le temps, sans elle, je meurs.

La manipulation est terrible : il vous faudra votre compte Ubuntu One pour vous connecter sur le WebApp Generator, et c'est tout.
Une fois sur la page du formulaire, munissez-vous du nom que vous voulez donner à la WebApp, son logo, son URL et c'est presque tout ce qu'il vous faudra. Remplissez les cases dans l'ordre et tout se passera comme sur des roulettes. A la validation, téléchargez votre création et passez à l'étape installation.

Là, c'est un peu plus compliqué : il faut envoyer le fichier dans le tablette et l'installer à la main. Un peu comme si vous installiez un paquet via le terminal.
Activez le mode développeur de votre Aquaris et enchaînez les commandes suivantes :
adb push /chemin/vers/votre/application.click /tmp
adb shell pkcon install-local --allow-untrusted /tmp/application.click

Fin de l'aventure : le site web que vous utilisez tout le temps est maintenant disponible en deux cliques, en plein écran et sans fioriture. C'est parfait tout ça ! Je retrouve vraiment ce que j'aimais bien avec Firefox OS et que j'essaye de retrouver avec la version Fairphone d'Android et les raccourcis qu'on peut placer sur le bureau avec Firefox, mais c'est moins concluant.

8 commentaires

#1  - NiKaro a dit :

Sonerezh ! J'ai gagné quoi ?

Répondre
#2  - dada a dit :

C'est ça ! J'sais pas, si t'as une idée faisable, j'écoute :o)

Répondre
#3  - Mathieu a dit :

bonjour, avec la procédure ci-dessus l'application est elle publiée sur ubuntu store ?

Répondre
#4  - dada a dit :

Salut,

Nop, il faut passer par cette procédure pour publier son application sur le Store : https://developer.ubuntu.com/en/publish/

Répondre
#5  - Mathieu a dit :

Je souhaite créer une webapp de mon site internet et la mettre sur l'ubuntu store. Dans je ne dois pas utiliser le generateur d'app ?

Répondre
#6  - dada a dit :

Si, il faut passer par le générateur d'Apps et, ensuite, suivre la procédure de publication vers l'Ubuntu Store décrite dans le lien de mon précédant commentaire :)

Répondre
#7  - Mathieu a dit :

merci, je vais voir ca demain. Allez vous faire une webapp de votre site ?
Si c'est la cas ce serait bien de faire un tutoriel complet en prennant votre site en exemple.

Bonne soirée

Répondre
#8  - dada a dit :

Nop, pas de webapp pour ce site, il fonctionne est bien sur une tablette. Je ferais peut-être une application pour diaspote.org, affaire à suivre !

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot opadm ?