Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


Nylas N1 : un nouveau dans les clients mails lourds

Rédigé par dada / / 12 commentaires


MàJ : Un grand merci à Pafzedog pour son commentaire. J'ai maladroitement raté une information critique : N1 passe par les serveurs de l'entreprise Nylas pour récupérer nos mails. Mails qui ne seront supprimés que dans les 60 jours après leurs suppressions par l'utilisateur. De plus, le binaire téléchargeable contient des bouts de code non libres.
Il reste la possibilité de récupérer les sources pour les compiler sans inconnus et à faire de même avec l'API qui va chercher nos mails. Ce logiciel perd, donc, pas mal de son intérêt. Fausse joie.


Alors que Thunderbird se stabilise pendant que la fondation Mozilla se désengage, l’arrivée d'un nouveau dans les clients mails lourds, par opposition aux clients web (RainLoop, ownCloud Mail, etc), n’était pas vraiment attendue. Pour ma part, du moins.




Pourtant, c'est en cette fin d’année que Nylas N1 fait son apparition. Techniquement, il est entièrement fait avec des technologies sorties toutes droit du web : HTML, CSS et JS, à la manière des applications pour Firefox OS.

Visuellement, c'est classique : une vue divisée en 2 ou 3 colonnes en fonction des envies.


Je m'en sers depuis un peu plus d'une semaine et la seule chose que j'arrive à dire, c'est que son design est trop swag : le thème de base se rapproche de Google Mail et chaque action dévoile une animation chouette mais sobre. Je ne me sers pas des appareils de la marque à la pomme mais je crois reconnaître une ergonomie assez proche.

C'est encore un jeunot : les comptes classiques Gmail, Yahoo, Outlook, etc, sont bien pris en compte alors que ma boite mail personnelle ne passe pas. C'est peut-être une histoire de configuration maladroite de mon serveur alors je ne m'avance pas trop. Je vous laisse tester ça de votre côté.

Pour l'heure, le projet annonce pouvoir supporter tout un tas d'extensions, mais elles n'existent pas encore. Le temps nous dira s'il arrive à se placer au niveau d'un Thunderbird avec la gestion des contacts et de l'agenda.

Je termine en dévoilant les évidences : il est open source et ouvert à toute proposition et/ou aide.

12 commentaires

#1  - Thomas a dit :

Je l'ai aussi adopté. Il est pour l'instant un peu lourd sur ma Linux Mint 17 surtout au niveau de la conso CPU, mais je cherchais un remplaçant a Geary je crois que je l'ai trouvé !

Répondre
#2  - Binerf a dit :

Pareil que toi au niveau configuration de N1 sur mon serveur perso, ça passe pas. J'attends les mises à jour et teste de temps en temps.

Répondre
#3  - Pafzedog a dit :

merci du partage, c'est vrai que le design est tentant, j'ai pas encore trouvé le thème qui va bien pour thunderbird...
le nom est un peu.... comment dire ?.... Trop recherché ?

ps: c'est moi ou il y a une coquille dans le sous titre du blog ? (bidoulleur?)
@+

Répondre
#4  - Mathias a dit :

Hello Dada,

C'est clair que niveau UX c'est la parfaite copie de Mail, le client e-mail d'Apple.
http://dist.alternativeto.net/s/apple-mail_999791_full.png?format=jpg&width=1900

A+

Répondre
#5  - dada a dit :

@Thomas : j'ai pas fait attention à ça. Je m'en sers sur des 4 ou 8 cores avec 8 Gb de RAM, du coup, c'est assez fluide.

@Binerf : Ah ! J'suis pas le seul :D

@Pafzedog : La coquille, c'est une spécialité ici :'(

@Mathias : Ah ouais, comme ça, y'a pas de doute. Faut avouer que, des fois, Apple a bon gout.

Répondre
#6  - NiKaro a dit :

Ça fonctionne bien avec mon adresse perso pour ma part.

Répondre
#7  - NiKaro a dit :

Peut-être utilises-tu un certificat auto-signé ? (cf. level 3 https://nylas.com/security/)

Répondre
#8  - Sabcat a dit :

Même mieux qu'Open Source, il est Libre.
Belle découverte en tout cas.

Répondre
#9  - Pafzedog a dit :

@dada Toutes mes confuses mais pue importe, il vaut mieux faire des coquilles que dire des conneries ;)

Par contre j'ai pas testé la chose mais en faisant un petit tour sur le FAQ, il semble que les connexions à nos différents serveurs mail passent forcement par leur plateforme :s !

En ces temps de surveillance généralisée, ils vont difficilement se faire des aficionados ^^

"Why doesn’t this connect directly via IMAP & SMTP?

One of the key reasons we were able to develop this app quickly was that it uses the Nylas Platform APIs, powered by our open source sync engine. This moves the complexity of mailsync to the server infrastructure. N1 is compatible with the same providers as the Nylas Platform, including Gmail, Yahoo, iCloud, Microsoft Exchange, and hundreds of others."

et aussi :

"After a linked email account is removed, does Nylas keep the contents of all my synced emails in its database or backups?

After an account is unlinked, its data is queued for removal from our cloud infrastruture and will be deleted within 60 days. For accounts that require immediate deletion, please contact support@nylas.com."

ou alors j'ai mal compris ...

et sans vouloir en rajouter une couche il semblerait que les binaires en téléchargement ne soient pas complètement libres ... :

"What is bundled in the N1 download, but not the GitHub repo?

There are some files in N1 that we can not redistribute under the a GPL license, including the app’s typeface and sounds. The compiled N1 binary includes these assets as well as a few packages for connecting to the hosted Nylas Platform. "

à surveiller donc ...

Répondre
#10  - dada a dit :

@Pafzedog : J'ai remarqué ça cette après-midi, après un message sur Twitter. Je ne pouvais pas éditer mon texte avant ce soir. Je mets à jour !

Répondre
#11  - Mildred a dit :

C'est aussi possible d'héberger la partie serveur:

I don’t trust anyone with my email. Can I run N1 and the API server myself?

Yes! See the README for full instructions on setting up the sync engine, API, and N1 on your local machine. You can run everything locally and even develop plugins without using a single Nylas Platform service.

Pour ma part, je trouve que c'est une bonne solution qu'ils ont trouvé. Pour m'être intéressée au protocole IMAP, il n'est pas adapté a toutes les situations. Avoir un backend qui gère des choses comme la recherche full text et qui est capable de répondre avec un seul round-trip a une requête de l'interface utilisateur a une grande valeur.

Sur mon serveur perso, j'ai un grand nombre de dossiers (au moins 500 au total) et certains clients mails vont faire une requête par dossier au serveur avec un round trip a chaque fois pour avoir le nombre de messages non lus, ... et c'est complètement inutilisable. Seuls les webmails permettent d'avoir une certaine fluidité a ce niveau (mais on perd ailleurs)

Répondre
#12  - milouse a dit :

@Mildred pour cela il existe depuis un petit moment le projet mu http://www.djcbsoftware.nl/code/mu/ qui a cette mentalité : tu es sensé récupérer tes mails en local avec n'importe quoi (offlineimap, …) suite à quoi mu s'occupe d'indexer l'ensemble de tes mails et de proposer par ailleurs une api permettant de construire un client mail autour de cet index. Pour l'instant c'est un peu barbu vu que seulement disponible en ligne de commande ou pour emacs, mais l'idée est là et ne demande sans doute qu'à être enrichie.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot hnfz ?