Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


Browser Popcorn, l'exemple de la perversion

Rédigé par dada / / 6 commentaires


Vous connaissez tous ou presque PopCorn Time, l'application qu'il vous faut avoir si vous aimez la technologie, les réseaux, les films et les séries trop souvent américaines.

PCT, pour les intimes, vous offre absolument illégalement une quantité dingue de films et de séries en passant par le protocole P2P : les utilisateurs partagent avec les autres utilisateurs ce qu'ils regardent. C'est beau, autant esthétiquement que techniquement. Il a pour avantage de nous épargner le streaming crade qui massacre les connexions entre grands opérateurs. C'est un discours étrange pour ceux qui n'aiment que la gratuité du produit mais c'est extrêmement important pour moi : le P2P, c'est l'avenir.

Voici le fils : Browser Popcorn !

A la bonne heure, PCT fait des petits ! Sauf que là, c'est du foutage de gueule, c'est honteux.

J'dis pas, c'est bien fait, c'est beau et ça marche, surtout si on admet que les informations sur son créateur soient vraies et qu'il s'agit bien d'un gamin de 15 ans.

Sauf que ça massacre l’idée de base, celle qui fait que le P2P peut être fier de lui. On se retrouve avec une interface qui centralise ce que le réseau propose. C'est la fin du partage, la mort du principe technique. Tout le monde peut s'y connecter via une seule adresse, juste une.

Le fonctionnement du bousin est expliqué dans un tweet : The server is downloading torrent, saves it to disk and then uploads to users. So technically yes, but no.
Ce qu'on peut traduire par : Le serveur télécharge les torrents sur le disque et les partages ensuite aux utilisateurs. #Tristitude, comme disent les jeunes.

Pour finir, le lien vers Github qu'on trouve sur le site ne pointe que vers les sources du site web. Rien d'autre. Pas moyen de faire marcher ça à la maison.

Bref, à ne pas utiliser, à supposer que ça reste en ligne plus de deux jours. En attendant, laissez tomber la belle interface à la Popcorn Time et utilisez Yify-Pop, à la rigueur.


6 commentaires

#1  - tcit a dit :

> Pour finir, le lien vers Github qu'on trouve sur le site ne pointe que vers les sources du site web. Rien d'autre. Pas moyen de faire marcher ça à la maison.

Et puis les sources ne sont pas libres !

> Redistribution is strictly forbidden unless you have obtained a written permission from the Author (Milan Kragujević, milankragujevic@gmail.com).

Répondre
#2  - Ju a dit :

Il paye pas sa bande passante? C'est gratuit pour lui? Ou il y a un truc que j'ai pas pigé.
C'est bien naze en tout cas. Bien d'accord avec toi. Popcorn tourne de tout façon déjà dans un browser. Donc, le nom est très mal choisi ;)

Répondre
#3  - leosw a dit :

Le mec va se faire déboiter là, parce que là il est bien dans l'illégalité profonde...

En tout cas bourré de pubs et de popups.

Répondre
#4  - dada a dit :

@tict : C'est vraiment de l’arnaque quand même !

@ju : J'sais pas comment il gère, mais il n'a pas la totalité du catalogue de Popcorn sur son DD. Il télécharge au fur et à mesure.

@leosw : c'est clair qu'il va au devant de pas mal de gros problèmes....

Répondre
#5  - Ju a dit :

@dada: Même s'il télécharge au fur et à mesure, il doit bien le "re-streamer" à partir de son serveur vers l'utilisateur. C'est là que je pige pas.

Répondre
#6  - dada a dit :

@Ju : C'est déjà tombé. Fin de l'aventure. Deux jours, c’était déjà trop optimiste.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot fofg ?