Votre navigateur utilise Google FLoC pour vous épier. Méfiez-vous !

Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

ADD

Astuces du dimanche #2

Rédigé par dada / 29 mars 2015 / 3 commentaires


Le hasard est si bien fait qu'il m'a proposé de naviguer vers un site web dont l'accès est officiellement bloqué. N'aimant pas qu'on décide à ma place ce qu'il faut ou pas faire, voici une solution pour les utilisateurs des dérivés de Debian, facilement adaptable pour toutes les distributions.

Astuce 1 : Le filtrage

Installer bind9

On installe son propre serveur DNS sur sa machine :
aptitude install bind9

Configurer son utilisation

  • Commentez toutes les lignes présentes dans votre /etc/resolv.conf et n'y laissez que nameserver 127.0.0.1.
  • Indiquez à votre gestionnaire de connexion de ne plus se servir d'un autre DNS que celui que vous venez d'installer.


Remarquez que j'ai viré la recherche automatique de DNS et que j'ai ajouté l'IP 127.0.0.1.

Redémarrez votre gestionnaire de connexion et le tour est joué. J'ai réussi à aborder le galion.

Astuce 2 : ownCloud et le .htaccess perdu

L'autre astuce vient des soucis rencontrés pendant une installation manuelle de ownCloud. Si, après la configuration du compte administrateur et de la base de donnée, l'installateur vous annonce que vous n'avez pas la bonne version du .htaccess :

.htaccess file has the wrong version. Please upload the correct version. Maybe you forgot to replace it after updating?

Voici ma solution :
  • Allez prendre le .htaccess directement dans le dépôt Github de votre version d'ownCloud. Par ici pour la 8.0.2.
  • Et créez-le avec votre éditeur de texte préféré (emacs!) à la racine de votre installation de ownCloud. N'oubliez pas de lui donner les bons droits.

Reprenez l'installation de zéro, en vidant la base de données, si vous ne voulez pas vous prendre un "Nom d'utilisateur déjà utilisé", et le tour est joué.

Voilà voilà. En espérant que ça vous aide aussi.

Astuces du dimanche

Rédigé par dada / 12 octobre 2014 / 11 commentaires


On a beau se servir d'outils pendant des mois, voire des années, on finit toujours par tomber sur des comportements qu'on n'espérait pas alors qu'une fois découverts, ils coulent de sens.

Deux exemples pour ce dimanche.

Firefox OS

Pour fermer une application, pas besoin de lutter pour mettre le doigt sur la petite croix. Prenez votre gros doigt et faites glisser la fenêtre vers le haut de l’écran. C'est tout.
Combien de fois, en voulant fermer une application, je l'ai affiché en plein écran... C'est maintenant révolu, pour mon plus grand plaisir.

Ubuntu / Unity

Je me sers d'Ubuntu depuis quelques mois maintenant. Je voulais tester la nouvelle LTS et je dois dire que j'en suis assez content. Ceci-dit, Unity, c'est quand même moins bien que GNOME Shell. Je restais frustré de ne pas pouvoir jongler facilement entre les multiples fenêtres d'une même application. C'est en scrollant sur l’icône d'une application que je me suis rendu compte que ça les faisait défiler rapidement, sans fioritures. Parfait !

J’espère que ces deux petites astuces vous changeront la vie, si vous ne les connaissez pas encore :)