Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

On va tous mourir

Rédigé par dada / / 23 commentaires


Oui, c'est du Cyrille BORNE. Complètement, même.

Je lisais son article autour de la vie des blogueurs libristes et des sites francophones traitants de Linux et du Libre. Il revient sur la difficulté de trouver des nouveaux acteurs dans la francophonie libriste. Les anciens blogueurs disparaissent, les nouveaux n'émergent pas vraiment et plus personne n'aborde les sujets simples comme l'arrivée de la dernière version de bidule ou la mise à jour de machin. Bref, on va tous mourir.

L'anglais

L'anglais est devenu un problème : les nouveaux francophones qui débarquent dans la jungle d'Internet et qui décident de prendre leur courage à deux mains pour y pondre des billets ne le font plus en français. C'est l'anglais qu'ils utilisent. On a perdu le combat de la langue. Écrire en français n'intéresse plus grand monde. C'est triste mais ça se confirme assez facilement. J'ai en tête la venue du jeune Angristan dans la blogosphère et dont le dernier billet en français date de février alors que le dernier billet en anglais date de ce chaud mois de juillet. C'est un exemple, mais ça illustre l'idée que j'ai des nouveaux arrivants : pas de français, c'est lu par trop peu de monde, place à l'anglais.
Est-ce que c'est un mal ? J'en sais rien. Je sais que ça m'attriste terriblement. Personnellement, je me force toujours à tout écrire en français par simple esprit de provocation. Ma série d'articles sur Prometheus n'a aucun intérêt pour celles et ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare. Même si je vulgarise à mort, rien de ce que j'écris n'est difficilement trouvable sur des sites anglophones.
J'ajoute qu'il ne faut pas oublier qu'on vit dans ce que certains appellent maintenant une Startup Nation. Alors, doucement, ce vocabulaire et cette déclaration sont très récents, mais ces idées se sont imposées par des années de mode à 2€ : on va speaker l'anglich plutôt que le français. La force de frappe culturelle de la Silicon Valley a fait mal, très mal.

L'admin et l'élitisme

L’activité de la blogosphère francophone est effectivement marquée par l'administration système. La faute à quoi ? J'en sais rien. Les blablateurs dont je fais partie sont issus d'une génération formée à l'administration ? Le français est-il plus intéressé par la mise en place de briques logiciels que par l'analyse de la position d'un bouton ou du choix du dernier thème pour Ubuntu ? Aucune idée. Ce que je remarque, c'est que l'activité autour de l'ActvityPub prend vraiment chez nous, mais là encore, les gens en parlent en anglais.
Bon, la presse classique et grand public en parle dans notre bonne vieille langue : Le Monde, 20Minutes, etc. Mais là, on sort de l'ambiance blog.

L'élitisme ? Je me souviens avoir lu des articles autour de cette théorie qu'on appelle "La peur du professeur". Je ne retrouve plus mes sources, tant pis pour moi mais je vais tout de même en parler. En France, l'erreur est vue comme un danger dès le plus jeune âge. Les enfants sont rabroués quand ils se trompent. Durement. À la longue, on se retrouve avec des jeunes adultes qui n'osent plus prendre une plume ou lever la main pour dire ce qu'ils ont à dire : la peur de se faire éclater est vive, bloquante. Ce n'est pas la raison ultime qui explique l'absence de nouveaux venus, mais ça doit fortement jouer. Tout blogueur s'est pris des volées de bois verts. Faut s'accrocher pour continuer et assumer. Il faut croire que nos amis anglo-saxons n'ont pas ce problème, ou dans une proportion moindre. Le français est autant attaché à la forme qu'au fond. Les anglo-saxons tolèrent peut-être mieux une forme maladroite quand le fond est bon. Qui sait ?

Les réseaux sociaux

Grand débat que l'usage des réseaux sociaux. Je sais que je suis un gros consommateur de Mastodon. Je n'ai jamais accroché à Twitter, mais Mastodon : oui. Pourquoi ? L’administration : j'ai monté mon instance, du coup, je m'en sers.
Les autres, je les vois de temps en temps passer dans mes statistiques. La dernière fois, c'était de la faute de Korben. Il a partagé un de mes billets sur ses machins et je me suis retrouvé avec des visiteurs venant de Facebook. Ils sont arrivés comme ils sont partis, sans trop penser à demain (Miossec). Un coup d’œil à mes graphiques sur mon Matomo (anciennement Piwik) me laisse de marbre : même pas un petit pic alors qu'ils ont débarqués par centaines. Qu'en conclure ? Les gens restent dans leurs Timelines et n'en sortent pas, ou peu. C'est un problème si on se met à considérer qu'un utilisateur de Facebook ou de Twitter est un gars ou une nana issu du libre, mais non. Les gens vont et viennent quand un titre est assez vague ou provocateur pour les attirer. Il n'y a que le Journal du Hacker pour vraiment drainer du monde. Là, ça vient pour de vrai. On ne peut pas voir les réseaux sociaux comme quelque chose de bon ou de mauvais. On ne peut que simplement dire qu'ils sont cloisonnants et peu enclin à créer du lecteur. On lit ce qu'on voit passer sur Facebook et Twitter dans Facebook et Twitter. On n'en sort que par accident.
Avec le protocole ActivityPub et toutes les interactions qui sont en train de se mettre en place, je pense qu'on va pouvoir dire qu'une partie du problème est en phase d'être résolu. Dans mon billet sur la Fédiverse, j'ose dire que ce langage commun va permettre des passerelles entre plusieurs mondes : les amateurs de photos vont passer par Pixelfed pour échouer sur Mastodon et y découvrir des instances Peertubes. J'en suis persuadé. Là où ça coince, c'est, comme toujours, le contenu. J'en parlais ici. Il faut que nous mettions tout ça en branle. Ça ne tient qu'à nous, vraiment. Est-ce qu'on va rameuter la Terre entière sur Mastodon ? Je ne l'espère pas, y'a bien trop de choses dont je me fous royalement, mais on peut espérer un peu plus de diversité quand même. Qu'on se le dise, il y en a, de la diversité, sur Mastodon : du dessinateur à la cosplayeuse en passant par l'administrateur ou le fan de moto, on en trouve. La norme reste tout de même l'utilisateur de Linux, le libriste.

Avenir

Ma boule de cristal me laisse entrevoir une chose : l'ActivityPub. Ce machin peut être à l'origine d'une synergie de dingue. Ce que je veux dire, c'est que nous devons être à l'origine d'une mode, une nouvelle mode, qui sera à l'origine d'un renouveau. J'en rêve. On a déjà le microblogging avec Mastodon, la musique avec Funkwhale, les photos avec Pixelfed et bientôt Reddit avec Prismo, les simples blogs avec Plume. On a vraiment de quoi remuer la torpeur dans laquelle la blogosphère francophone s'est installée.

Enfin voilà, j'ai éclaté mon record de mots. C'est du gros blablatage. Je vais m'arrêter là. Au plaisir de vous lire depuis Mastodon.

Classé dans : Édito / Mots clés : aucun

23 commentaires

#1  - peutimporte a dit :

Je lis Plixelfed, est-ce plutôt pixelfed ?

très bon post, merci.

Répondre
#2  - dada a dit :

Corrigé, merci !

Répondre
#3  - 22Decembre a dit :

Hello.

On a des descriptions techniques de Pixelfed?

Répondre
#4  - dada a dit :

Pas encore. C'est en plein développement. Je t'invite à suivre les comptes suivant pour avoir des infos :

- https://mastodon.social/@dansup
- https://pleroma.site/users/pixeldev

Sinon, tu peux te faire un compte sur mon instance : https://pix.diaspodon.fr et regarder pas toi-même :)
Encore, il y a The Federation qui en sort déjà quelques stats : https://the-federation.info/pixelfed

Répondre
#5  - 22Decembre a dit :

J'ai déjà un album photo auto-hébergé. Donc à faire, autant poursuivre.

J'aime ma solution actuelle pour sa simplicité, malgré ses quelques defauts (pas de tags notamment).

Répondre
#6  - Cyrille BORNE a dit :

excellent titre, je note toutefois quelques remarques.

- tu cites Angristan et l'anglais, je pense que ce n'est pas forcément judicieux. D'une part, il fait partie des rares jeunes aujourd'hui à prendre la plume, d'autre part je n'ai pas l'impression qu'ils sont si nombreux que cela les français à favoriser l'anglais.
- je n'ai pas non plus l'impression que de nouveaux outils vont réveiller la francophonie. Je pense que c'est plus une question d'esprit et d'époque. On a souvent des phénomènes qui sont cycliques, je ne serai pas étonné de voir dans quelques temps de jeunes youtubeurs un peu pros se mettre à parler de Linux.

Bonne continuation vieillard, nous serons certainement les derniers le clavier à la main.

Répondre
#7  - dada a dit :

C'est difficile à prouver chez les blogueurs, c'est clair. C'est cependant un fort sentiment chez moi : tu trouves des gens qui pourraient publier en français mais qui choisissent l'anglais. Sur les réseaux sociaux, c'est incroyablement flagrant.
D'accord avec ton deuxième point. Ceci-dit, l'AP devrait accélérer le changement de cycle et nous donner de quoi lire et réfléchir. Après, c'est un de mes doux fantasmes :)

Et j'suis pô vieux. J'ai juste chopé des cheveux blancs là où il m'en reste :)

Répondre
#8  - Didier (Iceman) a dit :

Hello,

Même si je ne partage pas ton enthousiasme sur le fediverse et activitypub qui reproduira quand même le comportement humain que l'on trouve ailleurs, la difficulté de modération en plus, je suis d'accord sur beaucoup de ton billet (tu devrais en faire plus souvent...).

Si on ne veut pas laisser mourir cette part de web francophone, il faut aller contre ses mauvaises habitudes. Commenter, Backlinker c'est bien. Liker, etoiler, aimer c'est mal. Commenter plus souvent à travers diaspora et Mastodon plutôt qu'un bon billet de blog bien senti, c'est mal aussi. Et en plus le débutant francophone (le français parlant mal anglais) va chercher d'abord des infos dans sa langue. Faire des billets en anglais, ça renforce encore plus l'élitisme qui devient de plus en plus présent dans le "monde du libre" ou les blogs un peu techniques.

Effectivement, la gestion de l'erreur est un mal très français (avec l'individualisme)...et que je rencontre dans mon travail. Donner confiance aux gens, les laisser se tromper pour qu'ils comprennent par eux même, c'est dur et on se retrouve trop souvent en situation de blocage.

Reste aussi le problème de ressortir des billets vulgarisateurs périodiquement car ces foutus moteurs de recherche qui régentent le monde ont un même modèle : La nouveauté !

Répondre
#9  - dada a dit :

Coucou,

Ta première ligne me fait furieusement penser à cette vidéo de Pyg aux RMLL 2018 : http://www.canalc2.tv/video/15197. À voir si tu ne l'as pas déjà fait.

D'accord avec ce comportement qui consiste à ne pas commenter sous un bon billet. Avec AP (toujours lui !), il devrait être possible de lier les commentaires de la fédiverse sous un billet. J'ai bien envie de m'y mettre mais ça ne me semble pas trivial. C'est déjà un besoin qui est soulevé par les enthousiastes de la fédération. Ça ne corrige pas tout, certes, mais ça me parait être un compromis pas trop débile.

Quant aux moteurs de recherche. Voilà quoi.

Répondre
#10  - Tkpx a dit :

Moi j ecris que en français mais pas assez je pense. Et pas une grosse visibilité (hormis mon coup de gueule contre openmailbox l an dernier)

Répondre
#11  - dada a dit :

C'est clair que tu as fait un joli coup avec ce billet :-D

Répondre
#12  - lareinedeselfes a dit :

j'aime bien quand tu blablates .

Répondre
#13  - dada a dit :

Merci !

Répondre
#14  - lord a dit :

La sur-représentation de l'adminsys dans les blogs libristes vient peut-être aussi du fait que c'est plus ancré dans la culture adminsys de documenter son taff… Qui plus est un adminsys sait héberger un site et possède probablement un accès à des serveurs donc tant qu'à écrire de la doc, autant la publier sur le web.

Je pense pas qu'ActivityPub pousse à un renouveau de la blogosphère. Par contre ça permettra probablement une meilleure interaction.

Je trouve que les gros réseaux sociaux ont le même travers que la téloche. Les utilisateurs sont passifs, on leur présente un contenu et le dernier effort restant est de regarder ou non ce qui est proposé, sans aller chercher ailleurs et éventuellement si on est très impacté par ce contenu le commenter mais c'est tout. Bref ça larvifie.

Répondre
#15  - Gus a dit :

Borne c’est différent : une thérapie par l’écrit plutôt que d’aller voir un psy comme le font normalement ses collègues. Ça semble plutôt efficace dans son cas.

Répondre
#16  - Romain a dit :

A mon sens, c'est déjà le blog - le concept en soi - qui à la base disparaît publiquement mais perdure pour des irréductibles qui comme moi, y croient.

Je ne souhaite pas que la blogosphère connaisse le même destin que les forums il y a 10 ans, c'est pourquoi, je comprends tout à fait le fait que l'on souhaite renforcer une communauté qui était forte par le passé mais qui dont la base (la blogosphère) subit une concurrence de l'instantané par les réseaux sociaux.

Répondre
#17  - Mirabellette a dit :

Merci pour ton article sur la blogosphère francophone.

Toujours sympathique de lire des partages d'avis sur le sujet.

Je fais partie des personnes dont tu parles dans ton article qui peuvent publier en français et qui décident de publier en anglais.

Répondre
#18  - dada a dit :

Merci !

C'est assez naturel de passer par l'anglais quand on blablate technique. C'est un univers où cette langue est omniprésente. Faut essayer de publier dans les deux langues, quand on en a le courage :)

Répondre
#19  - siger a dit :

Salut,
Pour la défense du français j'ai remplacé mon USB (Universal Serial Bus par un CUL (Connecteur Universel en Ligne) , mes load balancer par des équilibreurs de charge, mon cloud computing par de l'infonuagique et les startup par des jeunes pousses. Par chance seules mes empreintes sont digitales, le reste est numérique.
Bonne soirée (J'espère que tu vas bien Dadall)

Répondre
#20  - dada a dit :

Salut !

Les tranches de rigolade là-dessus :D
C'est certain que quand tu commences à toucher à AWS ou GCP, ça devient assez drôle de tout franciser ! Faudrait que tu ramènes ta tronche sur Mastodon, toi :)
Je vais bien et j'espère que toi aussi !

Répondre
#21  - Lapineige a dit :

Moi je crie au fake !
J'ai cru venir lire du Cyrille Borne moi !

Et là, sur quoi je tombe ?
Un article de même pas 3km de long, et dont la conclusion contient beaucoup trop de choses positives pour un "on va tous mourrir".
Alors j'en rajoute une couche: ça fait combien de temps que la blogosphère francophone se meurt ? Pourtant il en reste du monde, profitons en pour la faire vivre :)
(y compris en venant commenter au pied des articles au lieu d'en parler sur le réseau social de notre choix ;)

Et pour ActivityPub, autant il ne me semble pas qu'il va "directement" redonner de la vigueur à la blogosphère francophone (même si avoir des commentaires fédérés c'est intéressant, ça reste limité), autant rien que ce qui se développe sur le fediverse, et dont la blogosphère se saisit pour en parler (la preuve ;), ça redonne de l'espoir, un regain d'activité positif :)
Et qui sait... ça donnera peut-être envie à d'autres - notamment qui viennent enfin sur ce type de réseaux faute d'outils respectueux précédemment - de s'y mettre ;) (synergie, émulation de groupe tout ça tout ça)

ps: tiens, faudrait que je finisse de ressusciter mon blog moi... #WIPquiSortiraQuandCeSeraPrès :)
ps-2: j'ai encore fait un commentaire trop long, comme d'hab 😅

Répondre
#22  - dada a dit :

Hey Lapineige ! De mon points de vue, il fait 3km de long, c'te billet ! Comme le dit Cyrille, on est de moins en moins. Les anciens, avec 10 ans de blogs derrière eux, sont rares. Pourtant, comme tu le dis, on est là et on continue à raconter des conneries ;)
L'AP, je l'espère, sera un moyen de motiver les troupes. On verra bien si ça mord ou pas. Ça te permettra de remettre en état ton blog, qui sait ?
Et oui, les commentaires qui font la taille du billet, ça va 5min ! :D

Répondre
#23  - Lapineige a dit :

Oui les anciens se font plus rares, c'est pas illogique après tout, après des années à bloguer on peut vouloir passer à autre chose, changer son usage du numérique. Faut laisser le temps aux plus jeunes de venir :)

> Pourtant, comme tu le dis, on est là et on continue à raconter des conneries ;)

C'est ça qui est bon :D
Et qui en inspirera peut-être d'autres :)

> Ça te permettra de remettre en état ton blog, qui sait ?

Oh pas besoin d'activity pub pour ça :)
(il est presque fini depuis un moment, pas eu le temps de m'y remettre)


> Et oui, les commentaires qui font la taille du billet, ça va 5min ! :D

Juste un petit 6°, ça va, j'ai été calme :p

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot dggy ?