Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


diaspora* entre dans les dépôts unstable

Rédigé par dada / / Aucun commentaire





C'est en train de devenir une réalité : diaspora* s'installe dans Debian ! Bon, ce n'est qu'un début. On n'est pas encore au niveau d'un paquet disponible dans les dépôts stable, mais c'est déjà ça.

Cette nouvelle me donne l’opportunité de revenir sur la grande nouveauté de cette année 2015 : la mise en place d'un pod diaspora* en tandem avec l'ami Augier.

On va commencer par les choses qui fâchent : oui, à l’époque, j'ai insisté pour que nous restions chez mon ancien hébergeur pour mettre en place le pod. Choix malheureux puisque lors de son lancement, Pulseheberg s'est retrouvé incapable de fournir un service stable, la faute à des attaquants et, sans doute, de mauvais choix. Diaspote en a souffert. Voilà, c'est dit.

En chiffre, ce n'est pas la gloire, loin de là. Ceci-dit, c’était prévisible : des inconnus se lancent dans l’hébergement d'un morceau de réseau social qui personne ne connaît, ou a oublié. Personne ne connaît ? Les attentifs se souviendront de la promotion faite par la presse lorsque des idiots se sont mis à utiliser diaspora* pour répandre leurs idées dites terroristes.
Enfin, peu de monde chez nous : 30 utilisateurs et 14 actifs. On pourrait quand même dire que ce n'est pas si mal pour un pod tournant sur une version instable de diaspora*

Nous utilisons une version instable à des fins de tests. Rares sont les pods avec des caractéristiques techniques (4 cores ARM/2Gb de RAM) aussi faibles et tournant avec le couple MySQL/Apache. N’empêche que ça marche pas trop mal !

Cela nous permet aussi de tester les compétences en expérience utilisateur d'Augier puisqu'il nous gratifie d'un design perso :



Notez aussi le joli panneau latéral dévoilant le superbe système de discussion instantanée ! Ça aussi, c'est un privilège de pod en version instable.

Une année pleine d’expérience, il faut bien le dire. On se lance dans l'aventure sans trop savoir comment ça va se passer. Pour le coup, je dirais que c'est franchement chouette. Tout n'est pas rose mais je peux me servir de mon propre pod pour parler à mes amis blablatant depuis d'autres pods : j'adore.

Dans les points négatifs, même si ça s'arrange avec le temps : la connexion avec les autres pods déraille parfois. On rate des commentaires ou des posts, mais ça fait partie du jeu et ce n’est pas si grave : on a toujours quelqu'un pour reposter ce qui nous échappe, et râler.

Bref, si vous avez du temps à perdre et/ou que vous êtes curieux, je vous invite à venir vous faire un compte chez nous : c'est ouvert !

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot fpska ?