Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


...et le P2P redevient une technologie

Rédigé par dada / / 1 commentaire


Des années, mais vraiment des années qu'on nous gave avec la confusion : échange pair à pair = piratage. Bon d'accord, son utilisation intensive dans le partage de fichiers pas vraiment légaux est un fait. Faut dire que c'est simple, rapide, efficace et super économique, tout ce que les plate-formes légales n'offrent absolument pas.

Quand j'annonce que le P2P redevient une technologie, c'est parce que c'est la première chose à laquelle j'ai pensé en lisant cet article sur le dépôt par Apple d'un brevet pour "légaliser" son utilisation. Ca m'avait fait tilter, mais pas plus. Apple bouffe une quantité dingue de données via iTunes, y mettre un peu de pair à pair dedans soulagera sans nul doute la facture. Le truc remarquable, c'est qu'on parle de P2P dans un cadre "légal".

C'est vraiment en lisant que Windows 10 pourra se servir de P2P pour diffuser ses mises à jour que j'ai sursauté. Nom d'une pipe, comme dirait l'autre, est-ce que ce système de partage serait de nouveau devenu une technologie et pas un moyen de piratage ?!

Faut croire que oui. C'est pas trop tôt.

Ces nouvelles remontent un peu le moral, et ça fait rire aussi. Avec les histoires de fournisseurs de bande passante qui veulent taxer/escroquer les entreprises qui bossent avec leurs tuyaux, le P2P a vraiment de beaux jours devant lui...

... mais aussi la HADOPI, qui va rigoler en voyant le trafic exploser !


1 commentaire

#1  - Rqph a dit :

Ah, ce que j'aimerais vois mon MMO préféré passer au P2P pour déployer ses mises à jour .... au lieu d'avoir des CDN qui coûtent cher et tombent souvent en pleine sortie de patch ...

Effectivement, voir que des entreprises commencent (ou recommencent) à peine à comprendre l'intérêt du P2P, c'est un peu hallucinant, surtout que le P2P possède des avantages non négligeables (dans bittorent, les fichiers sont identifiés par leur hash, du coup pas de problèmes en cas de modifications, on retélécharge; de plus, un simple système de signature permet de valider les patchs).

Par contre, ça nécessite quelques modifications dans la façon dont fonctionne le soft, mais ça permet de limiter la charge réseau (côté entreprise), ce qui est (AMHA) un très bon investissement.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est le deuxième caractère du mot 7ditm4 ?