Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


Moratoire sur l’évolution technologique ?

Rédigé par dada / / 1 commentaire




C'est la question qui ressort de la première journée de l'Ubuntu Party de Paris.

Elle me vient d'une discussion avec un autre spectateur de la conférence de Véronique Bonnet et Luc Fievet (April) : 1984, Foucault, société de surveillance et Libre. Elle devrait être disponible ici, d'ici quelques jours, j’espère.

Elle me vient aussi de la dernière vidéo de #DataGueule sur le Big Data et tout ce qui en découle.



Aujourd'hui, nous vivons dans un monde qui se sert des outils informatiques et des logiciels libres pour récupérer, traiter et utiliser toutes les données qui peuvent traîner. Les libristes en sont conscients depuis un certain temps mais le grand public l'ignore. Il n'y a qu'à admirer les yeux aux ciels de nos connaissances quand on explique que sur internet, ils sont le produit. Ils en ont pas grand chose à faire alors que la situation est tout même préoccupante.

Nos efforts de sensibilisation ne sont pas vains, mais presque. Je vous pose alors cette question : l’idée d'un moratoire sur l’évolution technologique est-elle folle ? Imposer un arrêt au bordel ambiant serait-il une bonne idée ?

Moi, je n'ai pas de réponse. Ça me semble fou et impossible. Personne n'a la force d’empêcher IBM de lier le Big Data et l'ADN humain, personne ne peut arrêter Google et Facebook dans leur démarche de mise à poil perpétuelle de leurs utilisateurs, etc.

La question est ouverte, vous avez 4h.

1 commentaire

#1  - HelloWorld a dit :

Wow, comment peut-on répondre à une telle question ?
Pour ma part, je pense qu'une seule personne évidemment non, mais le groupe, oui, encore faut-il que l'effet de réseau suive ...
J'ai aussi essayé de mettre en relation des personnes plus ou moins ordinaires avec le monde du libre, et voilà ce que j'en conclus : peut importante, comment ou pourquoi, les gens veulent que ce qu'il font ( candy crush, etc <_< ) fonctionne.
Les gros acteurs fournissent des solutions clés en main j'ai envie de dire, et l'effet de réseau / résistance au changement est plus que trop forte.
Pour finir, comment peut-on changer le commun des mortels qui ont était formaté dès l'apprentissage ( cf: les tablettes en primaire ) ? Peut-être suis-je trop pessimiste ou le monde trop lobbyiste ...

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot hxkzna ?