Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


Sommes-nous voués à devenir les Amishs de l'informatique ?

Rédigé par dada / / Aucun commentaire

amish.jpg

C'est un peu la question que je me pose quand je vois l'évolution des technologies et l'influence qu'elles ont sur la majorité de mes amis, mais pas sur moi. Comme petit rappel, en plus de vous rediriger vers la page Wikipedia des Amishs, je dirais simplement que les Amishs sont des gens qui vivent à l'écart de la société moderne.

Qu'on ne me parle pas de Facebook qui m’horripile toujours autant mais que je dois conserver si je veux pouvoir garder le contact avec mes proches pendant que je suis en Inde. Enfin, c'est surtout pour qu'ils évitent de me massacrer si je ne donne pas de nouvelle, plus exactement ;-)

La dernière "évolution" en date : WhatsApp, me traumatise réellement. Je ne sais pas comment ça c'est passé en France, mais en Inde, tout le monde s'en sert. Ce pays étant un état fédéral, le cout du roaming entre les opérateurs est évité par l'utilisation de la 3G/Wifi et de cette application mobile. Il semblerait donc que ce soit moins cher et plus simple.

WhatsApp, c'est l'application qui se permet d'envoyer plus de messages qu'il y a de SMS échangés. D'après ce dossier de PC INpact, il semblerait qu'elle ne soit pas la seule sur le créneau, en plus.

Je ne saurais dire si l'utilisation des SMS est plus respectueuse de la vie privée que l'utilisation de WhatsApp mais le fait est qu'on ne passe pas par le serveur d'une entreprise privée qui se ne gênera pas pour revendre nos vies.

Le grand Google gère son Android. WhatsApp rajoute une couche dans la gestion des SMS. Facebook s'occupe du chat en direct. Bref, ça me terrifie.

Encore une dernière note négative : si je ne dis pas trop de bêtise, WhatsApp est gratuit la première années mais est payante par la suite. Un bon plan pour faire venir tout le monde est se faire du pognon après. Honeypot ?

Et moi, je reste là, sans tout ça. Je n'ai même pas de 3G ici. J'ai un côté Amish, qui envoie des mails.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot amhghi ?