Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Attention, ce billet se traine depuis plus de 3 mois. Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


Mon Fairphone et Fairphone Open Source OS

Rédigé par dada / / 11 commentaires




Déjà deux mois que je traîne mon Fairphone 2 et je n'avais pas encore touché au système d'exploitation qui tourne dedans. J'avais bêtement laissé la version Fairphone d'Android, avec toutes les applications Google et ce qui va avec. On parle quand même de Youtube, Translate, Chrome, Search, Mail, Music, Play-je-sais-pas quoi et j'en passe. J'ai fini par m’énerver en voyant le nombre de mises à jour que ces cochonneries déclenchaient. C'est dingue. Sans parler de leur utilisation de mon réseau qui va envoyer et récupérer je ne sais quoi via ces bestioles.

Bref, je rageais. Après un samedi soir bien reposant et une longue nuit de sommeil (#ironie), j'ai craqué et j'ai flashé mon bébé avec L'Open Source OS. La manipulation n'est pas très compliquée et les néophytes peuvent s'en sortir en suivant ce lien.

Au delà du plaisir d'avoir un téléphone dit équitable dans la poche, j'ai maintenant un téléphone équitable et libre de toutes applications Google. J'avais oublié qu'il était presque possible de tout faire avec des applications libres. Honte sur moi. Voici une rapide liste de ce dont je me sers :
  • Firefox pour la navigation
  • Nextcloud pour la synchronisation des données
  • Telegram pour les discussions avec mes amis hors réseau français
  • EasyRSS pour lire mes flux
  • Wallabag pour ne pas oublier de lire des articles hors RSS
  • OsmAnd~ pour les cartes
  • Diaspora pour diaspora*
  • Twidere pour... bah l'appli est libre
  • K-9 Mail pour les spams
  • Davdroid pour la synchronisation CardDav/CalDav
Le tout se retrouve dans F-Droid, la chouette alternative à Google Play.

Avec ça, je suis comblé à plus de 90%, reste plus qu'à trouver les 10% restant : l'application de la RATP et celle de la SNCF.

Pour celle de la RATP, je pense m'en sortir avec un bon vieux retour aux cartes, ça ne me fera vraiment pas de mal. Pour la SNCF, c'est plus emmerdant. Elle permet de suivre les trains et de commander des billets. C'est la seule vraie application qui va me manquer.
A priori, me direz-vous, on devrait pouvoir les récupérer et les installer à la main sans passer par ce maudit Play Store et vous aurez raison. Sauf qu'il faut les Googles Services pour les faire fonctionner correctement. Ça, c'est une sacrée cochonnerie et un vilain coup dans le dos. On me souffle sur diaspote que c'est une tendances chez Google et ça ne m’entonnerait pas : puisqu'il est quasi impossible d’empêcher les gens de télécharger les applications en dehors du magasin officiel, autant les pourrir de l’intérieur. Malinx le lynx. Ils ont un bon moyen pour éviter le tipiacage, contrairement aux branquignoles des Majors, et ça serait con de ne pas s'en servir. Ça me fait penser à une expression drôle : quand on a trouvé le bon filon, c'est con de creuser à côté. Et y'a ça pour aller plus loin.

Bref, en faisant ça, j'ai déjà l'impression que l'autonomie du téléphone se porte bien mieux. Effet psychologique de type auto-persuasion pour me conforter dans mon choix ? Peut-être, ça doit être potentiellement vrai, mais à un niveau infime.

Hop, un chouette téléphone avec un chouette OS, ça me redonne un peu d'amour propre !

11 commentaires

#1  - SpF a dit :

> Twidere pour... bah l'appli est libre

Best argument ever!

Répondre
#2  - Nadley a dit :

Bonjour,

Après deux mois d'usage ça donne quoi niveau autonomie ce Fairphone ? Car il n'y a pas a dire l'autonomie est la plaie des smartphones actuels.

Répondre
#3  - dada a dit :

Y'a pas à dire, c'est clairement son point ultra faible. Sans GPS et en usage classique/faible de 8h à 23h, j'arrive sous les 30% de batterie restante. Attention à penser à bien baisser la luminosité aussi.
Pour éviter les problèmes, j'ai acheté une batterie externe à mettre dans le sac pour recharger la bête. Elle traîne dans mon sac depuis depuis 2 semaines mais j'ai pas encore eu besoin de m'en servir. J'évite de le sortir pour tout et n'importe quoi aussi : pas de musique, de vidée, de jeux, etc.

Répondre
#4  - Nadley a dit :

Merci pour cette réponse c'est en effet pas optimum. Le coup de la batterie externe est une solution mais c'est dommage pour un téléphone comme ça...

Répondre
#5  - sfeuga a dit :

Hello,

Pour les applis non libres, la solution est d'utiliser "Google Play Downloader" en version 2 (https://aur.archlinux.org/packages/googleplaydownloader/).
Je viens de tester le lien original (codingteam.net) et ça ne marche plus. Si tu as besoin, j'ai une archive du soft en v2 sur mon laptop.

Répondre
#6  - dada a dit :

Hep,

J'ai réussi à l'installer via un lien dans le post sur diaspote. C'est pas trop mal mais je reste coincé sur les Google Services. On m'a passé une nouvelle astuce sur Twitter : https://twitter.com/lancepatate/status/768361892691767296

Répondre
#7  - Nadley a dit :

J'espère que on aura un petit retour sur cette technique alternative ça m'intéresse grandement.

Répondre
#8  - Phipe a dit :

Comme le disent certains dans le fil diaspote, n'ayant pas le Gapps, je passe par les sites web des services cnsidérés ou...je m'en passe, comme avat, du temps du Minitel qu ej'ai connu et utilisé professionnellement.
J'avoue cependant que c'st particulièrement chiant cette tendance d'intégration des Gservices dans les app, j'en veut pour preuve l'appli JoinApp quai indispensable quand tu es en compétition d'escrime que tu peux téécharger avec tous les services évoqués mais qui après te réclame.... Google Services... groumf (mais il parait qu'ils ont lancé un service info SMS, à suivre...)

Répondre
#9  - Bertrand a dit :

Bonsoir,

Je vis sous Omnirom, sans gapps, depuis un moment (3 ans). Petit retour:
* pour la SNCF j'ai laissé tomber l'application, (téléchargée avec le googleplaydownloader de Tuxicoman) car mises à jour trop fréquentes et imposées pour poursuivre l'utilisation; du coup c'est le site web pour les commandes et la carte voyageur pour le QR code (peut être dispo via un des sites SNCF mais pas sûr);
* j'ai eu besoin de ce que je présumé être les API des gapps récemment (pokémon go quand tu nous tiens), et le projet microg (https://microg.org/) a parfaitement fait l'affaire;
* enfin pour les applications en provenance du store de Google, j'ai tendance à utiliser XPrivacy (http://repo.xposed.info/module/biz.bokhorst.xprivacy) pour contrôler finement les autorisations; j'ai laissé quelques deniers pour la version pro il y a deux ans et j'en suis très satisfait.

A noter que je n'ai pas d'actions dans ces projets ^^

Espérant que cela pourra être utile!

Répondre
#10  - Augier a dit :

La connerie qu'a faite Google, c'est d'utiliser Java pour ses applis. Ça rend la réto ingénierie des applis tellement facile... Il suffit de passer un petit coup de décompileur pour avoir le code source presque comme il a été écrit. Ça devrait pas être compliqué de faire une version de l'appli SNCF sans les Google Services.

Répondre
#11  - bamboo a dit :

Bonjour,
Pour récupérer les apks des applications du PStore :
- GPlayCLI/GPlayWeb/F-Droid : https://github.com/matlink/gplayweb
- Différentes solutions online

Depuis trois ans sous CyanogenMod+F-Droid, rien ne pourrait me faire revenir sur ROM Stock!

Bonne continuations!

> J'avoue cependant que c'st particulièrement chiant cette tendance d'intégration des Gservices dans les app, j'en veut pour preuve l'appli JoinApp quai indispensable quand tu es en compétition d'escrime que tu peux téécharger avec tous les services évoqués mais qui après te réclame.... Google Services...

+1

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot ukwtpk ?