Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

ProtonMail

ProtonMail va passer au SMTP et au français

Rédigé par dada / 26 janvier 2017 / 8 commentaires




Tout est dans le titre mais je vais essayer de pondre un billet avec un peu de mots dedans parce que j'ai bien vu que les deux critiques formulées dans mon premier billet autour du service sont bien remontées dans les réseaux sociaux.
Et, aussi, parce qu'il faut vraiment que je m'entraîne avec mon bépo.

Bref, quand je disais que le manque de traduction en français de l'interface était un problème, c'est toujours vrai mais c'est sur le point de disparaître. La traduction est en cours ! Pas de date prévue pour la disponibilité de la VF, mais ça arrive !

Quant au support du SMTP, ils n'en parlent pas encore officiellement, contrairement à la traduction qui a eu le droit à un billet de blog, mais les utilisateurs que nous sommes avons reçu un mail nous invitant à participer à une beta !
J'ai postulé dans l'espoir de faire revivre mon Thunderbird, ivre de joie et certain d'être sélectionné... sans réponse pour le moment. #Tristitude
Sachez quand même que c'est dans les tuyaux et que je vous tiendrai informé de l'évolution de la situation !

Avec ces deux évolutions, ProtonMail pourra se targuer d'être un fournisseur de courriel franchement pas mal.

Ah, et aussi, tout le monde en parle mais je le rappelle quand même : ProtonMail est accessible via Tor maintenant. Quand on sait que c'est la dernière URL qui marche avec TPB quand tout le monde s'acharne sur eux, c'est pas mal.

Coucou ProtonMail, ciao Google Mail

Rédigé par dada / 28 décembre 2016 / 12 commentaires




C'était quelque chose que je voulais absolument faire depuis des mois, voire des années et c'est maintenant chose faite : je viens de transformer ma vieille adresse personnelle en Gmail (Google Mail) par une adresse en @protonmail.com.

ProtonMail ? C'est un fournisseur de courriel (!) basé en Suisse et créé par des gars du CERN. La page Wikipedia vous donnera toutes les informations connues autour de ce service et je vous invite à la lire : ce billet va se concentrer sur mes retours d'utilisateur.

Mails chiffrés

C'est natif avec ProtonMail et ça ne demande pas la moindre manipulation de la part de l'utilisateur. Ça caresse ma fibre de feignant. Les mails chiffrés ne sont pas lisibles ni par les administrateurs des serveurs ni par les gars ne possédant pas votre clé privée.
Quand vous chiffrez un mail à destination d'un contact qui n'a pas de compte ProtonMail, celui-ci ne recevra qu'une notification et sera invité à en lire le contenu depuis une interface sécurisée. Youpi, non ?
Vous pouvez, en toute connaissance de cause, envoyer des mails en clair sur le réseau pour ne pas perturber vos contacts.

Le support des domaines perso

Ce qui veut dire que si vous avez un nom de domaine, vous pourrez le faire pointer sur votre compte PM en toute transparence et, du coup, profiter de tous ses avantages avec une adresse qui ne se terminera pas en @protonmail.com. C'est pour ça que je me sers de PM maintenant et pas d'un autre service : dadall.info était géré par un serveur mail classique configuré par mes soins. Une plaie à gérer et je suis content d'avoir refilé le bébé à PM !

Les inconvénients

- PM a un gros inconvénient : il ne supporte pas les protocoles IMAP ou POP3. Pour faire simple, il n'est pas possible de s'en servir avec Thunderbird, K9-mail ou le client de votre choix. C'est assez emmerdant pour moi, je suis quand même un accro de l'oiseau bleu. Tant pis, mais c'est avec un gros pincement au cœur que j'écris ces lignes.
- Dans la même veine, sans protocole supporté, PM ne se consulte que via une interface web qui n'est pas disponible en français. Elle n'est qu'en anglais pour le moment. Perso, je m'en fiche mais ça ne va pas permettre à des non anglophones de s'en servir.
- Un dernier truc qui me chagrine, c'est qu'ils proposent, quand même, une application mobile pour mon Fairphone sous Android mais elle n'est pas libre et nécessite ces cochonneries de Google Services. Préparez-vous à lire la notification vous conjurant d'installer Google Play et ces saloperies à chaque lancement de l'application. Ça entraîne aussi des problèmes : pas de relevé automatique des mails et pas de notification lors de leur réception. #Tristitude

Bon, tout n'est pas rose. Je me suis engagé sur un an pour 48€. C'est le prix à payer pour avoir 5Go d'espace disque et le support de mon domaine perso.
J'espère que ce retour sera utile pour ceux qui se posaient des questions autour de ProtonMail. J'y suis depuis le 17 décembre et les quelques soucis que je relate ne me gênent pas vraiment : j'suis pas un accro des mails sur mon téléphone et Thunderbird est toujours mon compagnon au taff, là où il s'empiffre le plus de mails !

Il existe d'autres services fournissant des adresses mails loin de la sphère des GAFAM. ProtonMail est une solution parmi tant d'autres que je vous invite à tester par vous-même :-)