Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Linux

La VOD sous GNU/Linux, bordel, c'est pas encore ça.

Rédigé par dada / 13 janvier 2016 / 11 commentaires


Des fois, on se dit qu'il ne serait pas trop mal d'acheter un produit pour remercier/participer au travail de ses créateurs. C'est exactement le sentiment qui m'a traversé l'esprit quand j'ai voulu me lancer dans le visionnage du documentaire : Le prix à payer, de Harold Crooks.



Alors, dans ces cas là, un idiot comme moi se lance dans l'offre légale. En 2016, naïvement, je pensais que les choses seraient fluides, faciles et interopérables. On trouve encore beaucoup d'anciens articles traitant du désastre technique et éthique de la vidéo à la demande depuis qu'elle existe. Mais ça, c’était avant ? Non.

On va rapidement passer sur les offres clairement non compatibles. Exemple : Orange.



Les gars ne sont pas compatibles avec mon Ubuntu 14.04, les emmerdeurs, mais ils l'affichent en gros, en clair : Service non compatible avec les configurations Linux déforme le header du site. Suivant.

L'autre offre que je suis allé voir est celle de UniversCiné. Là, content de traîner sur un site à l'ergonomie pas vilaine sans bandeau m’indiquant d'aller voir ailleurs, je me lance dans l'achat de la version HD, sans streaming. L'option "Acheter" s'oppose, pour moi, à la location. Bêtement.



Après avoir laissé les informations de ma carte bleue sur le site, mais pas que, la réception du mail de confirmation de ma commande et tout le bordel, je me jette sur l'interface de téléchargement. A moi le documentaire !

Et non. On ne télécharge pas un fichier acheté.

Le site fonctionne comme Steam : on doit se coltiner un client pour profiter de ses achats. Autant, chez VALVe, ça ne me choc pas plus que ça, autant sur l'achat d'un autre produit qu'un jeu, ça me les brise. Surtout que le client qui me sépare de mon achat est fait via Adobe Air, dont je ne connaissais pas l'existence mais dont la marque me donne la nausée.
En bon bidouilleur, j'arrive à installer Adobe Air, le sésame qui doit me permettre d'installer le client UniversCiné. Mais nan, ça ne suffit pas. Le client, même avec sa dépendance installée et reconnue par l'OS et le navigateur, ne s'installe pas. Rien n'y fait.

Je rageais, vraiment. Deux heures perdues pour ça. Je le voulais, ce documentaire, et je le voulais légalement. Je suis déception.

Au final, je tiens à terminer sur une bonne note. J'ai directement envoyé un mail au service après-vente qui m'a répondu dans les 24h en confirmant que j'allais être remboursé. C'est la moindre des choses, mais on n'est jamais très détendu en faisant ce genre de démarche.

Conclusion, je vais encore me retourner vers le torrent que je chérie tant. Si je n'y trouve pas mon bonheur, j'irais acheter le DVD là où je pourrai et je vous laisse deviner ce que j'en ferai. Au mieux, si l'un de vous peut me rediriger vers une plate-forme légale avec laquelle je peux m'entendre, je ferai mon bon samaritain.

Linux 3.12 va booster les jeux vidéos

Rédigé par dada / 14 novembre 2013 / Aucun commentaire

C'est assez rare de se dire que la fluidité d'un jeu vidéo peut changer sans passer par une mise à jour des pilotes graphiques mais c'est ce qui va arriver avec le noyau linux 3.12.

Comment gagner jusqu'à 60 images par seconde via une mise à jour du noyau ?

Le responsable de cette bonne nouvelle est l'outil on-demand qui permet de faire varier la fréquence du processeur en fonction de son utilisation.

Explication rapide : si le processeur est peu utilisé, l'outil diminuera la fréquence du CPU et économisera de l'énergie, si la charge CPU repart à la hausse, il ré-augmentera la fréquence en proportion.

Le changement de fréquence est géré d'une nouvelle façon et c'est grâce à cette méthode que les performances de nos jeux vidéos vont considérablement augmenter !

L'augmentation des performances est autant valable pour les pilotes libres chez AMD et NVIDIA mais aussi pour les pilotes propriétaires. Ça fait rêver le joueur occasionnel que je suis, croyez-le !

Si vous voulez en savoir bien plus, voici de la lecture :

Je viens tout juste de passer mon ordinateur portable sous Archlinux. En testant cette distribution, je ne me doutais pas que j'allais être aussi rapidement content de voir une mise à jour récente arriver dans les dépôts !

Je vous tiens au courant :-)

Debian passe à Xfce ou pas

Rédigé par dada / 09 novembre 2013 / Aucun commentaire

debian-logo.jpg

On peut lire ici que le projet Debian à decidé de choisir un nouvel environnement de base pour sa version 8 qui devrait sortir fin 2015.

Dans le genre annonce qui devrait faire couler de l'encre, on pourrait imaginer qu'il serait difficile de trouver mieux, mais non.

Si je me souviens bien, ça fait un moment que Debian tourne autour de Xfce pour remplacer son image par défaut. Ce n'est pas nouveau, mais là, on rentre dans une période d'évaluation.

La version testing de Debian embarque maintenant Xfce de base, si on veut. Cela veut dire qu'a l'installation d'un système de base avec environnement graphique, c'est Xfce qui prend maintenant le pas dans les images ISO générées en testing.

C'est temporaire et le développeur à l’origine de l'annonce précise bien que GNOME reviendra en environnement graphique par défaut s'il est toujours majoritairement installé.

Currently we have no data about how many users would choose gnome when it's not the default. Part of the reason for switching to xfce now is to get such data.

En français :

Actuellement, nous n'avons pas de données sur la quantité d'utilisateur qui choisiraient GNOME alors qu'il n'est plus par défaut. C'est pour avoir ces données que nous changeons pour Xfce.

Ils vont faire leurs statistiques comme des grands et prendront une décision définitive avant le gel de Jessie d'ici environ 2 ans 1 an. On a le temps de voir venir.

Personnellement, je vote pour GNOME Shell. J'adore le résultat de leur travail ;)