Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Cinéma

J'ai vu La Sociale

Rédigé par dada / 19 janvier 2017 / 2 commentaires


Encore un article sur le Cinéma. Ils vont croire que je supporte leur industrie, les autres... mais non.

La Sociale est un film documentaire sur la création de notre belle Sécurité Sociale. Vous savez, cet outil qui nous permet d'être égaux devant la souffrance ?



Il est clair que pour le trentenaire que je suis, la Sécu, c'est quelque chose qui a toujours été là, qui le sera toujours, et que jamais je n'ai pris le temps de comprendre.
Qu'elle est son histoire, son origine, son intérêt dans un pays miséreux d'Après-guerre et même son intérêt maintenant ?
C'est là que le documentaire de Gilles Perret a joué un rôle important : il m'a appris un paquet de trucs et a redonné la patate à mon côté sale militant gauchiste.
Ce n'est pas un documentaire pointu, plein de détails et de schémas. C'est une balade humaniste autour de cette chose informe dont on connaît tous le nom et la couleur de la carte mais pas plus. On y chope quand même les billes pour comprendre le but des réformes déjà faites et à venir. Des belles cochonneries qui massacrent le principe de base de la Sécu : passer de la charité à la solidarité.

Bref, je vous invite à aller le voir, si vous avez la chance d'avoir un cinoch' qui le diffuse encore.

Pour plus de détails, en sorte d'aller plus loin, abonnez-vous à Arrêts sur Images et jetez-vous sur leur émission : "Sécu : Parlons du trou de mémoire et non du trou financier ". Là, c'est une mine d'informations dingues que tout le monde devrait avoir en tête avant d'oser dire "le trou de la Sécu".

Cinéma : Parched / La saison des femmes

Rédigé par dada / 01 novembre 2016 / 4 commentaires



L'inde, c'est un pays dans lequel j'ai passé un an et qui, je crois, m'a marqué à vie. Quand on pense à l'Inde, tout le monde imagine son bordel, sa population, le mouvement de tête étonnant de ses habitants et les hippies qui s'enfument à Goa.

La vie là-bas est dépaysante, et c'est le moins qu'on puisse dire. Nous, occidentaux, avons vraiment besoin d'un temps d'adaptation conséquent pour survivre en acceptant leur façon de faire, de croire, d'agir. Ce qui me fera toujours rire et soupirer est leur technique d'attente dans les queues : laissez 2 cm entre vous et la personne de devant et vous verrez 5 gars se faxer entre vous et lui.

On sait aussi que ce pays est une poubelle pour l'électronique des occidentaux et je ne parle pas de ce que j'ai vu et qui semblait absolument normal : genre des rivières jaunes fluo. Ça fait mal au cœur.
On ne parle pas non plus souvent du droit des femmes. On voit de temps en temps passer des articles sur les agressions terrifiantes touchant des occidentales et sur la gestion des jeunes femmes par les conseils de famille dans les petits villages. C'est là que Parched va vous offrir une vision crue de ce qui se passe dans certaines zones de cet immense pays.



Quatre femmes aux situations différentes au seul point commun : la domination écrasante des hommes. Ces femmes vont pourtant lutter contre cette forte tradition en tentant d'accéder à une vie meilleure. C'est poignant, particulièrement pour moi, puisque je me suis retrouvé devant des scènes qu'on regarde de loin dans ce film en ayant aucune idée sur le comment réagir, ou pas.
Petit blanc de bonne famille en face d'un homme qui tire sa femme par les cheveux alors qu'elle crie son malheur : je ne savais pas quoi faire. Les indiens autour de moi, nombreux, ne bronchaient pas. Je n'ai pas bronché. C'est une situation dure à vivre mais que faire ? Passer pour un connard qui ramène les lois et la culture de son pays à ces indiens inhumains, alors même que j'habitais là et que je vivais comme eux, avec eux, ou ne rien faire ? C'est une situation vraiment horrible. Le pire, je crois, c'est qu'on s'habitue à ces scènes d'une violence terrifiante pour le français que je suis. On s'habitue à ne rien faire puisqu'on ne se sent pas légitime pour agir.

Bref, si l'Inde vous titille et que vous n'avez pas envie d'y aller ou encore de passer par un Bollywood pour le découvrir, Parched est pour vous. Y'a quand même de la musique, quelques danses et un peu d'humour. Ce film vaut le détour, carrément. Merci mon frangin pour la découverte !

[Film] Ex Machina

Rédigé par dada / 16 mai 2015 / 5 commentaires


Parler cinéma, c'est un truc que je ne fais pas souvent, la faute à la ligne éditoriale de ce blog : du libre, de l'open-source et tout ce qui peut s'y rattacher. Mais bon, j'ai souvent envie de parler d'autre chose, alors voilà : Ex Machina !



Ce film nous parle d'intelligence artificielle, d'humain, de sentiments. Il est vraiment troublant. L'histoire tourne autour d'un milliardaire propriétaire d'un moteur de recherche qu'il utilise pour créer une IA incroyable et un de ses employés chargé de lui faire passer le test de Turing.

Pas de spoil ici, je vous encourage simplement à le regarder ! Pensez à faire le rapprochement avec Google et ses nombreux rachats dans le domaine de la robotique, ça donne le vertige.