Blog de dada

DevOps, bidouilleur et routard plein de logiciels libres

Archives 2016

FirefoxOS disponible pour Fairphone 2

Rédigé par dada / 21 janvier 2016 / 10 commentaires




Le Fairphone 2, c'est un peu le téléphone qui me fait envie en ce moment. C'est le smartphone idéal pour les bien-pensants : il est conçu autour des idées du commerce équitable et de l’écologie. Je vous laisse la page Wikipedia pour en apprendre plus à son sujet. Pour moi, il faudra attendre la version 3 ou 4 avant que je me laisse tenter puisque mon Flame me convient toujours autant.

Le truc qui me gène encore, c'est qu'il n'y a pas d'OS alternatif dessus, et je ne mets pas Cyanogen dans la liste des systèmes d'exploitation alternatifs. On sait tous que c'est une blague. Dedans, je pense à Ubuntu Phone ou à Firefox OS. Je n'ai pas de nouvelle du support d'Ubuntu, mais il y en a pour Firefox OS !



C'est dans ce rapport de bogue qu'on apprend que le programme Foxfooding et ses bénévoles ont réussi à faire fonctionner Firefox OS sur le Fairphone 2 ! C'est un premier jet et tout n'est pas encore parfait.

Pour le moment, le lien direct permettant de télécharger l'image à faire avaler à votre smartphone équitable n'est plus disponible puisqu'elle contient des bouts de code propriétaire. Si je comprends bien, Mozilla ne peut pas sponsoriser ce genre d'initiative si elle contient du code dont elle n'a pas les droits. C'est un peu comme le codec MP3 : tout le monde peut l'avoir mais la plupart des distributions GNU/Linux vous obligent à faire une petite opération pour les débloquer.

C'est pourtant un problème mineur, semble-t-il, puisqu'il existe une méthode blobfree qui permettrait aux propriétaire d'un Fairphone de s'en sortir. Un peu comme le coup du MP3 . Le script devrait aller chercher ce dont il a besoin dans le téléphone, balancer Firefox OS dedans avec ces trucs au bon endroit, et vous laisser entre les mains de l'OS alternatif de la fondation. N’étant pas expert, le conditionnel est de mise même si ça me parait logique.

Cette nouvelle, et avec elle le fait que mon Flame tourne en 2.6 depuis une mise à jour OTA, me redonne espoir en Firefox OS. Un espoir qui avait souffert de la dernière grande annonce de Mozilla.

FOSDEM 2016 nous voilà !

Rédigé par dada / 19 janvier 2016 / Aucun commentaire


Comme l’année dernière, une équipe de développeurs, de podmins et d'utilisateurs va s'envoler pour la Belgique pour représenter notre beau réseau social diaspora* au FOSDEM du 30 au 31 janvier.





Le FOSDEM, c'est une institution pour les développeurs et les utilisateurs de logiciels libres et open source. C'est une occasion en or pour rencontrer et discuter avec les créateurs des logiciels que nous utilisons au quotidien. ET accessoirement, de choper des stickers, des tshirts, etc à l’effigie des logiciels, langage de programmation ou encore distribution préférés !

Bref, diaspora* y sera présent, avec un stand à nous, un étendard, des stickers et des barbus. Je ne sais pas encore dans quel coin de l'ULB nous seront mais j’espère que nous seront aussi bien entourés que l’année dernière : entre la FSFE et ownCloud.

N’hésitez pas à venir nous voir, on ne mord pas, et même s'il y a beaucoup de chance pour que nous soyons en train de parler anglais, nous "switcherons" pour troller clavarder avec tout le monde !

Toutes les informations sur l'événement sont disponibles sur le site officiel, aussi disponible en cliquant sur la discrète image qui traîne depuis quelque temps à la droite de ce billet.

Les nouveaux trusts

Rédigé par dada / 14 janvier 2016 / 6 commentaires


Si j'en crois la définition de Wikipedia, le mot trust désigne le plus souvent une entreprise qui possède une position forte, voire dominante, dans un secteur donné.

Et ben, vous savez quoi, c'est ce qui me traverse l'esprit quand je traîne sur l'internet à la recherche d'information. On sait que l’époque des blogs est quasi révolue, qu'ils n’intéressent plus vraiment grand monde. De nos jours, ce genre de vieux média est remplacé par les youtubeurs. La transmission de l'information se fait par la vidéo, moins par l’écrit. Pourtant, il reste des gars qui usent leurs touches de clavier, mais ce ne sont plus des blogueurs.

Les fermes de billets, c'est aussi comme ça qu'on pourrait les appeler. Vous savez, ces sites qui se donnent un apparence professionnelle et qui ne sont qu'une accumulation d'articles ou de tutoriels sur un thème donné. Dans le domaine technique, on en trouve sur l'utilisation de CentOS, de Debian, de MySQL, etc. On parle ici de sites qui ne parlent que de ça, reprenant le contenu du web pour le centraliser sur leur ferme de billets. Et ces gars là, ils assurent avec Google.

Rien qu'une recherche sur l'installation de MySQL sur CentOS et on se retrouve sur le site de Tecmint, par exemple. Je pourrais me marrer en voyant que ce sont sont des indiens qui y pondent le plus de billets alors que je me souviens très bien du bordel que c’était quand j'ai passé un an au MIT, mais nan.
Ces sites, comme celui de DigitalOcean sont des bonnes sources d'information, fiables. Je m'en sers souvent, pour installer autre chose que MySQL sur CentOS, même si cet OS est une plaie. Ils sont bon, donc ils montent dans les résultats de recherche. Comme ils sont alimentés par une foule de gars (et de nanas), leurs articles sont toujours à jour. Pour finir, ils se servent de CMS bien calibrés pour s’emboîter avec Google.

Au quotidien, je me rends compte que je ne passe plus que par des sites vitrines, regroupant l'intelligence globale pour vendre leurs services et/ou produits. Ça me navre.



Elle est où l’époque où une recherche sur le net retournait un billet de blog bien foutu avec l'avis du blogueur et ses anecdotes drôles, ou pas, autour de l'installation et la configuration de bidule et truc ? On dirait que c'est foutu. Qui va s'amuser à pondre un billet dans cet environnement trusté par ces gros tas ? Des irréductibles, qui vont temporairement s'arroger le droit d’apparaître dans le Top 3 de Google pendant deux mois puis disparaître.

La VOD sous GNU/Linux, bordel, c'est pas encore ça.

Rédigé par dada / 13 janvier 2016 / 12 commentaires


Des fois, on se dit qu'il ne serait pas trop mal d'acheter un produit pour remercier/participer au travail de ses créateurs. C'est exactement le sentiment qui m'a traversé l'esprit quand j'ai voulu me lancer dans le visionnage du documentaire : Le prix à payer, de Harold Crooks.



Alors, dans ces cas là, un idiot comme moi se lance dans l'offre légale. En 2016, naïvement, je pensais que les choses seraient fluides, faciles et interopérables. On trouve encore beaucoup d'anciens articles traitant du désastre technique et éthique de la vidéo à la demande depuis qu'elle existe. Mais ça, c’était avant ? Non.

On va rapidement passer sur les offres clairement non compatibles. Exemple : Orange.



Les gars ne sont pas compatibles avec mon Ubuntu 14.04, les emmerdeurs, mais ils l'affichent en gros, en clair : Service non compatible avec les configurations Linux déforme le header du site. Suivant.

L'autre offre que je suis allé voir est celle de UniversCiné. Là, content de traîner sur un site à l'ergonomie pas vilaine sans bandeau m’indiquant d'aller voir ailleurs, je me lance dans l'achat de la version HD, sans streaming. L'option "Acheter" s'oppose, pour moi, à la location. Bêtement.



Après avoir laissé les informations de ma carte bleue sur le site, mais pas que, la réception du mail de confirmation de ma commande et tout le bordel, je me jette sur l'interface de téléchargement. A moi le documentaire !

Et non. On ne télécharge pas un fichier acheté.

Le site fonctionne comme Steam : on doit se coltiner un client pour profiter de ses achats. Autant, chez VALVe, ça ne me choc pas plus que ça, autant sur l'achat d'un autre produit qu'un jeu, ça me les brise. Surtout que le client qui me sépare de mon achat est fait via Adobe Air, dont je ne connaissais pas l'existence mais dont la marque me donne la nausée.
En bon bidouilleur, j'arrive à installer Adobe Air, le sésame qui doit me permettre d'installer le client UniversCiné. Mais nan, ça ne suffit pas. Le client, même avec sa dépendance installée et reconnue par l'OS et le navigateur, ne s'installe pas. Rien n'y fait.

Je rageais, vraiment. Deux heures perdues pour ça. Je le voulais, ce documentaire, et je le voulais légalement. Je suis déception.

Au final, je tiens à terminer sur une bonne note. J'ai directement envoyé un mail au service après-vente qui m'a répondu dans les 24h en confirmant que j'allais être remboursé. C'est la moindre des choses, mais on n'est jamais très détendu en faisant ce genre de démarche.

Conclusion, je vais encore me retourner vers le torrent que je chérie tant. Si je n'y trouve pas mon bonheur, j'irais acheter le DVD là où je pourrai et je vous laisse deviner ce que j'en ferai. Au mieux, si l'un de vous peut me rediriger vers une plate-forme légale avec laquelle je peux m'entendre, je ferai mon bon samaritain.

[Docu] 2 degrés avant la fin du monde

Rédigé par dada / 12 janvier 2016 / Aucun commentaire


Deux degrés avant la fin du monde, c'est le documentaire passionnant que les gars de #DataGueule ont pondu pour la COP21. Si vous ne l'avez pas encore vu, n’hésitez plus une seule seconde :


Faites tourner cette vidéo, d'1h30 certes, mais allez-y. C'est frustrant de loucher sur le compteur pour réaliser qu'elle n’atteint même pas les 350 000 vues.
Ouais, je sais, un libriste qui gonfle déjà son monde avec son utilisation farfelue de l'informatique et qui en plus parle écologie, ça fait un joyeux mélange pendant les soirées bières, mais bon.