Blog de dada

Logiciels, systèmes d'exploitation, politique et actualité... Libres.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mandriva est en vie et secoue sa communauté

Cela fait bien longtemps que Mandriva n'avait pas fait parler d'elle. On dirait qu'elle bouge encore. Les dernières nouvelles remontent au 30 janvier 2012 : une proposition de rachat de la société refusée et une situation financière moins mauvaise que prévu.

mandriva-logo.png

Le 12 avril, Jean-Manuel Croset, Directeur Général de Mandriva, a publié un appel à la communauté sur le blog de l'entreprise : Hello, community. Make yourself heard!

Dans ce long billet, en anglais, le DG s'adresse directement à la communauté de Mandriva afin de connaître son pouls : Est-elle toujours en état ? Toujours motivée ? Mobilisée ?

Le but ? Il semblerait que ce soit d'aider à préparer la réunion des actionnaires qui aura lieu le 30 Avril 2012 en donnant un coup de pouce pour organiser un avenir à la distribution. Mandriva veut impliquer la communauté dans les choix à faire pour les 12 prochains mois.

The purpose of this post is to get the opinion and ideas of the community, as well as to feel how strong you are. The desktop distribution is our historical product, it has evolved from the early times and have experienced all the ups and downs of Mandriva. I would not like to judge whether the orientations taken in the past were right or not, as I am myself relatively new in the company. However, I’m sure that a community is necessary and that our company can’t be without one. I’m also convinced that, considering this fact, we need to take care of you.

C'est à dire :

Le but de ce billet est d'avoir les avis et idées de la communauté, ainsi que de sentir sa force. La distribution de bureau est notre produit historique. Elle évolue depuis ses débuts et a connu les hauts et les bas de Mandriva. Je ne voudrais pas juger si les orientations prises par le passé furent bonnes ou non puisque je suis relativement nouveau dans cette société. Cependant, je suis sûr que la communauté est nécessaire et que notre société ne peut pas être sans elle. Je suis également convaincu que, compte tenu de cela, nous devons prendre soin de vous.

Ceux qui souhaiteraient participer à l'avenir de Mandriva peuvent se manifester à cette adresse mail spécialement créée pour l'occasion : community@mandriva.com.

Trois questions sont posées aux aficionados de Mandriva :

  • Qui voudrait investir ou réinvestir son temps dans l'avenir de la distribution ?
  • Qu'est-ce qui vous intéresse dans Mandriva, que ce soit du point de vue technique ou humain ?
  • Comment aimeriez vous vous impliquer dans la distribution et sous quelle forme ?

Si la survie de Mandriva vous importe, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Notez qu'il ne veut pas de commentaires sur les événements ayant touchés Mandriva.

This should not be about making comments or speculations on the current situation or history of Mandriva, or about committing yourself to anything right now. This is about preparing the future, seeing whether there is a community now, active or potential, around Mandriva Linux, to help us have an inventory of the community, in order not to spoil any more opportunities, but also not to commit on a dead end. Your inputs will influence the decisions taken in the future.

Soit :

Il ne s'agit pas de faire des commentaires ou des spéculations sur la situation actuelle de Mandriva ou sur son passé ni même de vous lancer sur quoique ce soit. Il s'agit de préparer le futur, de voir s'il y a toujours une communauté active ou potentiellement active autour de Mandriva Linux, de nous aider à en faire un inventaire afin ne pas gâcher nos opportunités mais aussi de ne pas parler de fin d'aventure. Vos contributions influencerons les décisions prises dans le futur.

J'ai toujours un petit pincement au coeur en pensant à cette distribution française qui n'arrive pas à sortir la tête de l'eau depuis si longtemps.

Pour rappel, sachez qu'une partie de la communauté de Mandriva est partie, fin 2010, chez Mageia alors que tout allait de travers pour l'entreprise... Mandriva tente de faire revenir ses fidèles, pas simple comme objectif.

Diaspora*
src src ·  16 avril 2012, 12:24

Tout le monde reproche à Mandriva d'avoir viré son fondateur et de ne pas écouter les recommandations de la communauté. Il est amusant de constater qu'ils font maintenant appel aux utilisateurs afin de les aider.

vvillenave vvillenave ·  16 avril 2012, 12:26

"cette distribution française qui n'arrive pas à sortir la tête de l'eau depuis si longtemps. " (snif)

Oui, enfin il faudrait quand même signaler que la société en question a fait preuve d'une tendance constante à se plomber elle-même, en s'isolant souvent de sa "communauté" (les guillemets s'imposent, hélas) et en se séparant de ses collaborateurs les plus talentueux (Gaël Duval ? Adam Williamson ? et tant d'autres).

On ne peut que compatir aux déboires grotesques liés à la perte du nom Mandrake et autres turpitudes très dispensables, mais lorsqu'on veut jouer au capitalisme-sans-foi-ni-loi il faut accepter d'en payer le prix inévitable -- et Mageia en est l'illustration éclatante, à laquelle je souhaite longue vie.

dada dada ·  16 avril 2012, 20:20

Arf, j'avais pas trouvé la page traduite du billet de Mandriva -> http://blog.mandriva.com/fr/2012/04...

Si on regarde les commentaires en francais, les utilisateurs se sont barrés et/ou n'ont pas compris que pour répondre, il fallait passer par l'adresse mail. Triste.
Ils confirment aussi ce que vous dites, Mandriva et sa communauté, c'était pas vraiment une belle histoire d'amour...

aucune annexe



À voir également

debian-logo.jpg

Debian passe à Xfce ou pas

On peut lire ici que le projet Debian à decidé de choisir un nouvel environnement de base pour sa...

Lire la suite

manipal.jpg

Ubuntu au MIT

Permettez moi de commencer par vous faire sourire en signalant que le MIT dans lequel je suis...

Lire la suite