Blog de dada

Logiciels, systèmes d'exploitation, politique et actualité... Libres.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dotclear 2.3 disponible !

dotclear.jpeg

La toute dernière version de Dotclear est sortie hier : la 2.3 !

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Dotclear est un moteur de blog libre sous licence GNU GPLv2 "concurrent" de Wordpress dans la création et gestion simples de son blog. Certains diront que ces deux là ne jouent pas vraiment dans le même catégorie. Personnellement, je trouve Dotclear simple et plus que compétent dans son domaine. Faites vous votre propre avis en testant la bête ;)

Pour faire la mise à jour, c'est toujours aussi difficile : cliquez sur le bouton "mettre à jour" en haut à gauche de votre tableau de bord. C'est fait.

Au rang des nouveautés :

  • Un rafraîchissement de l'interface d'administration, avec au passage un effort d'harmonisation des composants qui la forment, ainsi qu'un nouveau jeu d'icônes ;
  • un début de mise en accessibilité des formulaires ;
  • une gestion des préférences utilisateur remaniée, avec la possibilité d'activer ou de désactiver certaines options d'accessibilité (javascript pour le drag'n'drop, …) et de définir ce qui est présent sur le tableau de bord ;
  • un mode de démarrage de secours, pour les cas extrêmes de j'ai claqué la porte avec la clef à l'intérieur ;
  • un nouveau menu « Mes favoris » dans lequel vous pourrez glisser les modules que vous utilisez le plus souvent.

Quelques captures d’écran de l'interface retouchée :


tabbord.pngfavoris.png


Pour plus d'informations :

Annonce de la sortie sur le site officiel de Dotclear.
Diaspora*

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

PopcornTime-logo.png

[MAJ] Popcorn Time disparait encore

MAJ : Raté. On dirait que je suis tombé sur ces soucis pendant qu'ils changeait leur organisation....

Lire la suite

OpenStreetMap_openstreetmap.jpeg

Rappel : contribuez à OpenStreetMap !

C'est un message d'Olivier sur Diaspora*, qui m'a rappelé qu'il fallait, de temps en temps,...

Lire la suite